Partager

Savoir si une couleur de cheveux vous ira

Choisir une couleur de cheveux est plus compliqué qu'il n'y paraît, d'autant qu'il existe aujourd'hui une multitude de teintes et de variantes. Le bon vieux temps des "brunes - blondes - rousses" est définitivement révolu ! Alors, comment vous y retrouver dans la jungle des colorations ? Et surtout, comment être sûre de ne pas vous tromper ? Petit guide pour choisir la bonne coloration :

Teint froid ou teint chaud ? Déterminer votre type de carnation

Eh oui, c'est la première chose à prendre en compte ! Selon que votre couleur de peau se situe dans les tons froids ou chauds, telle ou telle couleur de cheveux sublimera votre teint ou vous donnera une mine affreuse !

Oui, me direz-vous, mais comment savoir ? Rassurez-vous, il y a plusieurs moyen d’y parvenir :

1. Examinez votre visage dans une pièce bien éclairée

À la lumière du jour, regardez-vous dans une glace et essayez de repérer les couleurs dominantes de votre teint. Généralement, les tons froids ressortent sous forme de rose et d'olive, tandis que les tons chauds donnent du jaune et du doré. Vous présentez un mélange des deux ? Chanceuse ! Vous avez une carnation mixte, c'est-à-dire que vous pouvez à peu près tout vous permettre.

2. Regardez-vous dans les yeux !

Au-delà de la couleur de ceux-ci, il est important de repérer les éventuelles paillettes dorées, qui signent un teint chaud. De plus, les yeux bleus ou verts correspondent généralement à des teints froids, quand les yeux noisette signent plutôt des teints chauds. Attention cependant, cela n'a rien de systématique !

3. Observez vos veines

Regardez-les au niveau de la face interne de votre poignet : si elles sont bleutées ou violettes, votre carnation est froide. Si en revanche elles sont plutôt vertes, vous avez un teint chaud.

4. Faites le test du T-shirt

Prenez un T-shirt ou un vêtement de couleur bleu et tenez-le contre votre visage. Faites de même avec un tissu rouge. Si le premier semble sublimer votre peau, vous avez probablement un teint froid. Si le second vous va mieux, votre carnation est sans doute chaude.

5. La classification par saison

Une autre façon de déterminer votre teint, encore plus précise, est celle de classification par saison :

  • Teint chaud type automne : votre peau est plus ou moins foncée, mais plutôt couleur olive ; vos yeux sont généralement bruns, noisette ou verts avec des paillettes d'or ; vous bronzez aisément ; la couleur naturelle de vos cheveux est foncée.
  • Teint chaud type été : votre peau est dorée avec des nuances olive ; vos yeux peuvent être de n'importe quelle couleur ; vous bronzez très facilement.
  • Teint froid type hiver : votre peau est claire, nuancée de rose ; vos yeux sont bleus, verts ou bruns mais pas noisette ; vous bronzez très difficilement ; vous êtes née avec des cheveux sombres.
  • Teint froid type printemps : votre peau est claire avec des nuances roses et jaunes ; vos yeux sont également clairs ; vous ne bronzez pas facilement ; vous êtes née plutôt blonde.

Choisir votre couleur

Voici maintenant le moment le plus amusant : trouver, parmi les innombrables nuances de colorations capillaires, celles qui vous iront le mieux selon votre teint !

1. Règles de base

La première est simple : choisissez une couleur chaude si vous avez le teint froid, et inversement. Ensuite, voici quelques astuces à retenir :

  • Les blonds froids neutralisent les rougeurs du visage
  • Les blonds chauds vont bien aux peaux froides ou nuancées d'olive
  • Les rouges sont à éviter avec les peaux à nuance olive, mais subliment les teints clairs et rouges
  • Les bruns peuvent convenir à toutes les carnations, en choisissant cependant des nuances chaudes sur un teint froid et vice versa
  • si vous avez un teint froid et que vous optez pour le noir, choisissez-en un avec des reflets chauds

2. Teint automne

Vous pouvez choisir une couleur auburn, chocolat, caramel, des nuances cuivrées ou dorées. En revanche, évitez absolument le blond platine et les mèches bleues, vertes et violettes.

3. Teint été

Choisissez des couleurs riches : champagne, miel, caramel... mais aussi les teintes plus claires. Les couleurs cendrées, le noir et les mèches bleues ou vertes sont à bannir.

4. Teint hiver

Vous pouvez partir sur des colorations très tranchées : noir de jais, blanc ou blond platine, rouge-violet (surtout si vous avez les yeux verts). À proscrire : les blonds dorés, les teintes cuivrées, caramel ou miel.

5. Teint printemps

Idéalement, optez pour un blond glacé, cendré ou platine, ou un brun cendré par exemple. Par contre, fuyez les bases orange et dorées.

Déterminer le temps et le budget que vous voulez consacrer à votre coloration

On n'y pense généralement pas, pourtant ce sont des critères à prendre en compte pour profiter durablement de votre nouvelle couleur ! Pour faire simple, plus vous choisissez une nuance éloignée de votre couleur naturelle, plus vous serez obligée de renouveler souvent votre coloration. De plus, les cheveux colorés nécessitent l'emploi de shampooings adaptés, ainsi parfois que de soins et d'après-shampooings. Les décolorations, notamment, risquent davantage d'abîmer vos chevaux et d'agresser votre cuir chevelu si vous n'en prenez pas soin. Enfin, sachez qu'une coloration bon marché est souvent plus nocive qu'une autre plus chère. Il existe aussi des produits naturels, voire biologiques, mais qui nécessitent en général d'être renouvelés plus souvent car ils ne contiennent pas d'ammoniaque.

En résumé, la gamme de colorations actuellement disponibles vous donne droit à toutes les fantaisies ou presque. Mais prenez garde à chouchouter votre cuir chevelu et vos cheveux, sous peine de gâcher votre belle couleur choisie avec amour par une chevelure cassante et fourchue !

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.