Partager

Grossir : comment prendre du poids lorsqu'on est maigre

Depuis votre jeunesse, vous affrontez les regards noirs et les petites phrases assassines à chaque fois que vous évoquez votre problème : vous êtes trop maigre et vous ne parvenez pas à prendre du poids. Pire : vous VOULEZ grossir, hérésie totale dans notre société qui a érigé la minceur comme idéal absolu ! Pourtant, un IMC (indice de masse corporelle) trop faible vous expose tout autant à des problèmes de santé qu'un excès de poids... Ne perdez pas espoir : voici quelques conseils pour vous aider à prendre du poids, et à découvrir enfin que les magasins de vêtements ont aussi d’autres tailles que du S ou du 38 !

1. N'écoutez ni les fatalistes, ni les apprentis généticiens !

Certes, votre organisme fonctionne comme une Formule 1 et votre métabolisme se rapproche du Concorde. Cela ne simplifie pas la prise de poids, car en dépit de nombreuses tentatives..... vous ne parvenez pas à grossir ; mais ce n'est pas une raison pour baisser les bras ! Fuyez ceux qui vous disent que vous ne prendrez jamais de poids, car tout métabolisme peut être augmenté et votre corps peut "apprendre" à grossir.

2. Mangez plus souvent, en prenant plusieurs petits repas par jour

Hé oui : c'est la base ! Vous devez être prêt à passer plus de temps à table, plus de temps à cuisiner - et à nettoyer votre cuisine -, plus de temps à faire les courses... et malheureusement, à augmenter votre budget alimentaire ! Idéalement, vous devriez faire 5 à 6 repas quotidiens plutôt que les 3 habituellement conseillés. Bien sûr, vous n'êtes pas obligé de vous goinfrer à chaque fois, mais plus vous mangerez souvent, plus votre métabolisme augmentera.
Voyez aussi les choses en grand : grandes assiettes, grands bols... Et, bien entendu : NE SAUTEZ PAS DE REPAS !

3. Choisissez des aliments riches

Inutile de faire 6 repas par jour s'ils sont uniquement constitués de salade verte ! Optez pour des aliments calorifiques, qui ne nécessitent pas forcément d'être consommés en grandes quantités : avocat, fruits et légumes secs, protéines animales... Vous pouvez également prendre l'habitude de rajouter des calories dans vos repas : du fromage ou de la crème fraîche, des huiles végétales diversifiées, etc.

4. Soyez attentif aux boissons

Pour deux raisons. Premièrement, boire juste avant ou pendant les repas a tendance à vous "remplir" l'estomac et à provoquer plus vite une sensation de satiété. De plus cela peut gêner la digestion. Prenez l'habitude de ne plus rien boire 30 minutes avant de passer à table.
D'autre part, le choix de vos boissons est aussi important que celui des aliments. Bannissez les sodas (surtout light), et privilégiez les smoothies, les jus de fruits ou légumes frais, les milk-shakes maison... Vous pouvez éventuellement consommer des boissons hyper caloriques, notamment celles destinées aux adeptes de la musculation.

5. Faites du sport, mais avec modération !

Pratiquer un exercice régulièrement va vous aider à vous muscler - donc à sculpter votre silhouette -, à être moins vite fatigué, mais aussi à augmenter votre métabolisme et donc vos besoins. Néanmoins, il faut veiller à garder la balance positive en termes de calories, et à ne pas en brûler plus que vous ne consommez. C’est pour cela qu’il n’est pas recommandé de pratiquer une activité physique intensive ou des sports dits « brûle graisse », tels que le running, le vélo ou la natation. Un peu de musculation suffira amplement. Enfin, il ne faut pas oublier que l'exercice physique "creuse" : profitez de la sensation de faim pour faire un solide repas !

6. Privilégiez les aliments de qualité

Pour prendre du poids sans que votre santé en pâtisse, il est primordial de bien choisir vos aliments. Augmentez les protéines animales de qualité : viande, fromages, œufs... Consommez aussi des céréales complètes : blé, riz, pâtes mais aussi sarrasin, épeautre, millet... Ajoutez quotidiennement des légumineuses telles que des haricots secs, des lentilles, du soja ; des oléagineux comme les noix, noisettes, amandes ; des fruits secs de toutes sortes ; des huiles végétales variées telles qu'olive, colza, noix... Bref, vous avez l'embarras du choix, et ce peut être l'occasion de découvrir des aliments que vous ne connaissiez pas ! A l'inverse, ne vous précipitez pas sur les sucreries et les mauvaises graisses : vous voulez prendre du poids, pas faire un infarctus.

7. Fixez-vous des objectifs réalistes, et mesurez vos progrès

Inutile de décider de prendre 5 kilos par semaine : cela ne fonctionnera pas et ne fera que vous décourager. Prendre - comme perdre - du poids est un projet de longue haleine, vous devez en être conscient. Focalisez-vous plutôt sur les progrès visibles : votre silhouette devant la glace, la taille de vos vêtements etc.

8. Faites un en-cas avant de vous coucher

L'organisme travaille la nuit : il métabolise les aliments, les distribue aux organes et les stocke pour les jours de vache maigre... profitez-en ! Prenez l'habitude de faire un en-cas riche avant de vous mettre au lit : un yaourt avec des fruits secs, un peu de pain avec du fromage, quelques noix... L'essentiel étant de ne pas vous "alourdir" tout en apportant des calories supplémentaires à votre corps.

9. Tenez un journal de vos habitudes alimentaires

Avant d'essayer d'en changer, vous devez les connaître ! Sur une période de 15 jours, notez scrupuleusement tout ce que vous mangez : types, quantités, horaire, fréquence... Ainsi, vous verrez mieux comment modifier petit à petit vos usages et votre rapport à la nourriture.

10. Calculez votre métabolisme de base et ajoutez des calories petit à petit

De nombreux sites internet vous permettent de calculer le nombre de calories dont votre organisme a besoin pour fonctionner, selon votre âge, votre taille et votre poids. A partir de là, vous pouvez essayer d'augmenter les calories que vous consommez chaque jour par petites quantités (200 Kcal en plus par jour, puis augmentez progressivement).

L'important est d'écouter votre corps : vous ne devez pas vous rendre malade !

11. Consultez votre médecin

Il se peut que votre incapacité à prendre des kilos soit l’expression et le symptôme d’un problème de santé. Il est donc toujours bon d’en référer à votre médecin et d’avoir son diagnostic sur la question. Ce dernier pourra également vous orienter sur les moyens de prise de poids, les plus adaptés pour vous.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.