Partager

Faire de la musculation permet de vivre mieux et plus longtemps, selon une étude scientifique

Bon nombre d’études scientifiques ont permis d’établir que les personnes âgées qui pratiquent une activité physique de manière régulière profitent d’une meilleure qualité de vie et d’un risque de mortalité inférieur à d’autres personnes du même âge. Autrement dit : les personnes âgées, qui sont activent physiquement, vivent mieux et plus longtemps. Cela a été démontré, faire du sport régulièrement est un moyen de prévention efficace contre la mort prématuré, les maladies cardiovasculaires ainsi que certains cancers.

Parmi le large choix d’activités physiques que l’on peut pratiquer, il semblerait que faire de la musculation soit significativement bénéfique pour les personnes âgées. C’est en tout cas ce que dévoile une étude scientifique américaine de la Penn State College Of Medicine.

46% de chances de vivre plus longtemps

Les chercheurs de la Pen State College Of Medicine ont analysé des données portant sur plus de 30 000 personnes, toutes âgées de 65 ans ou plus. Ils ont pu isoler les 9% de ces personnes qui faisaient de la musculation au moins deux fois par semaine. Puis, ils ont croisé les données avec les certificats de décès sur une période de 15 ans. Les résultats ont été publiés dans le journal américain Preventive Medicine.

Il en ressort que les personnes faisant de la musculation régulièrement ont 46% moins de chances de mourir, et cela peu importe la cause de la mort, par rapport à d’autres personnes qui n’en font pas. Par ailleurs, les adeptes de la musculation ont 41% moins de chances de mourir d’un problème cardiaque, et 19% moins de chances de mourir d’un cancer.

Partant de ce constat, les chercheurs de la Pen State College Of Medicine souhaitent encourager de plus en plus de personnes âgées à faire de la musculation. Il faut toutefois prendre des précautions, car à partir d’un certain âge il vaut mieux consulter son médecin avant de se lancer dans toute nouvelle activité sportive, sans oublier d’adapter l’effort à sa condition physique.

Source : Penn State News

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.