Partager

Quelques conseils pour éviter les crampes et les soulager

La crampe musculaire, tout le monde en a fait les frais au moins une fois dans sa vie. Cette sensation très douloureuse, ressentie le plus souvent dans un membre, peut devenir très handicapante, jusqu’à nous empêcher de nous mouvoir convenablement. Elle survient lorsque les fibres musculaires se contractent involontairement et restent figées, dans l’impossibilité de retrouver leur flexibilité initiale. Les crampes sont dans la majorité des cas dues à une fatigue et/ou à une surchauffe du muscle, qui peut survenir pendant l’effort mais aussi bien après. Jusqu’à 6 heures après une séance de sport par exemple. Ce phénomène est assez fréquent chez les athlètes. Un manque de potassium et de magnésium ou des problèmes de santé plus graves, tels que l’alcoolisme, le diabète ou l’hypothyroïdie, peuvent également être à l’origine de certaines crampes.

Comment éviter les crampes

Il n’existe pas de vaccin qui vous immunise contre les crampes et il est impossible de les éviter totalement. On peut toutefois réduire fortement les chances qu’elles surviennent et qu’elles vous touchent durement, en adoptant quelques règles pratiques :

- S’hydrater avant, pendant et après l’effort

Apporter suffisamment d’eau à son corps et à ses muscles est indispensable pour qu’ils soient pleinement opérationnels. Il est conseillé de boire au moins un litre et demi d’eau par jour et de s’hydrater avant, pendant et après l’effort. Si vous suivez ce conseil, vous devriez subir de moins en moins de crampes et de problèmes musculaires.

- Adopter une alimentation riche en vitamines et sels minéraux

Après vous être assuré d’être suffisamment hydraté, il faut veiller à mettre les bons éléments nutritifs dans votre alimentation. Le potassium, que l’on trouve notamment dans les bananes, les lentilles, le chocolat et les épinards, est très efficace pour prévenir les crampes. On peut citer aussi le magnésium, présent dans les amandes, les noix de cajou et les artichauts, mais également les vitamines B, D, E ainsi que le zinc. Si votre alimentation ne contient pas assez de ces nutriments pour une raison ou une autre, n’hésitez pas à vous tourner vers les compléments alimentaires.

- Ne pas oublier de s’échauffer et de s’étirer

Prendre le temps de s’échauffer avant sa séance de sport est primordial pour éviter les blessures, mais aussi pour que les muscles ne soient pas sollicités « à froid ». De même, il faut s’étirer au minimum 5 minutes après une activité physique pour relâcher ses fibres musculaires, qui ont été soumises à de fortes contractions durant l’effort.

- Faire quelques sauts

Vous avez certainement aperçu des footballeurs, à la télé ou au stade, en train de faire de petits sauts avant d’entrer sur le terrain. Aussi surprenant que cela puisse paraître, effectuer des sauts est un bon moyen de se prémunir contre les crampes musculaires. Le fait de faire des bonds, sur place ou en mouvement, étire les muscles et les renforce à la fois. Les activités de course de haies, de trampoline ou de gymnastique par exemple sont les plus indiquées lorsqu’on est fréquemment victime de crampes.

Comment soulager une crampe

Malgré toutes vos précautions vous êtes tout de même victime d’une crampe douloureuse qui vous fait souffrir le martyre ! Suivez ces quelques conseils pour en dissiper les effets et pour que cette crampe ne soit plus qu'un lointain souvenir.

- Prendre un bain chaud

L’eau chaude est l’un des meilleurs moyens de soigner les muscles endoloris par les crampes. Elle vient détendre le muscle, qui a été contracté durant un effort intense, et aider à son relâchement. Une douche peut aussi faire l’affaire, même si l’immersion dans un bain sera beaucoup plus efficace. Ajoutez des huiles essentielles de lavande, de romarin, de térébenthine ou du sel d’Epsom et vous optimiserez les bienfaits.

- Faire une séance de stretching

Même si la crampe est déjà installée, n’hésitez pas à manipuler votre bras, jambe ou pied avec douceur. L’étirer délicatement dans la bonne direction aidera à estomper la douleur. Pour connaître les bonnes pratiques ainsi que les meilleures techniques à employer, vous pouvez vous initier au stretching en lisant des livres ou en consultant les sites spécialisés.

- S’efforcer de bouger

Plus facile à dire qu’à faire, je vous l’accorde, mais il faut se forcer à marcher lorsqu’on a une crampe au pied ou à la jambe par exemple. Pensez à bien déplier votre plante de pied, des orteils aux talons lorsque vous vous déplacez, pour étirer toute la ligne du dessous. En outre, tenter de marcher sur la pointe des pieds peut être un bon exercice pour réduire les effets de la crampe. Le fait de se concentrer et de gainer son corps pour garder l’équilibre va aider à relâcher les muscles douloureux.

- Se tourner vers la médication

Si rien n’y fait et que le mal persiste, prenez des anti-inflammatoires et/ou des antidouleurs afin d’apaiser la douleur. Toutefois, et si la crampe ne passe toujours pas, il vaut mieux consulter un médecin pour s’assurer que ce désagrément ne cache pas un problème de santé.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.