Partager

Combien de fois peut-on repasser le permis ?

Passer son examen de permis de conduire est devenu au fil du temps une sorte de symbole du passage à la vie d’adulte. Car avoir son permis en poche, c’est ne plus être dépendant de ses parents ou de son entourage pour ses déplacements. C’est aussi laisser de côté son vélo et les transports en commun pour pouvoir se déplacer plus librement, repousser les limites et découvrir de nouveaux endroits.

Seulement avant d’en arriver là, il faut sortir victorieux de l’examen qui compte une épreuve théorique, qu’on appelle le code, et une autre pratique, qu’on appelle la conduite. Et en France, obtenir son permis de conduire, est loin d’être une mince affaire.

En effet, rare sont ceux qui obtiennent leur permis du premier coup. La majorité s’y reprend à plusieurs fois, et il y’en a même qui finissent pas désespérer de l’obtenir un jour.

D’où cette question qui se pose fréquemment lorsqu’on passe son permis : combien de fois peut-on le repasser ? La réponse n’est pas aussi simple que la question.

Combien de fois peut-on repasser le code ?

Il n’y a pas vraiment de limite au nombre de fois que vous pouvez repasser l’épreuve théorique générale, « le code » comme on l’appelle fréquemment. Par contre, il existe une durée de validité. Une fois que vous avez réussi votre « code », il ne sera valable que pendant 5 ans. Et c’est durant cette période de 5 ans que vous devrez réussir à décrocher votre permis de conduire, en passant avec succès l’épreuve pratique de la conduite. Passé ce délai de 5 ans, vous n’avez plus le choix, vous devrez retourner à la case départ et repasser l’examen théorique du code.

Néanmoins, il y’a également un limite au nombre de fois où vous pouvez vous présenter à l’examen de la conduite, sans pour autant repasser le code, comme nous allons le voir :

Combien de fois peut-on repasser l’épreuve de la conduite ?

Ce n’est qu’après avoir validé et réussi l’épreuve théorique du code de la route, que vous pouvez prétendre au passage de l’examen pratique, à savoir la conduite. Il est préférable de ne pas trop s’attarder et d’enchainer rapidement sur la conduite, car passé un délai de 5 ans après l’obtention de votre code de la route, si vous n’avez pas réussi l’épreuve de la conduite, vous devrez tout reprendre depuis le début et repasser l’épreuve théorique du code. Pour autant il ne s’agit pas de se précipiter, au contraire, il faut s’appliquer et éviter à tout prix de se présenter à l’examen de la conduite plus de 5 fois. Si vous échouez plus de 5 fois à votre épreuve de conduite, alors vous devrez, là encore, tout reprendre depuis le début et repasser l’épreuve théorique du code pour pouvoir à nouveau repasser la conduite.

Ce qu’il faut retenir

En conclusion, et pour obtenir son permis de conduire sans s’éterniser, voici ce qu’il faut garder à l’esprit :

Le code de la route, une fois obtenu, a une durée de validité de 5 ans. Si au bout de 5 ans vous n’avez pas obtenu votre permis de conduire, alors vous devez le repasser. Vous ne pouvez vous présenter à l’examen de la conduite que 5 fois. Après 5 échecs, vous devez repasser votre code pour à nouveau avoir la possibilité de passer l’épreuve de la conduite.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.