Partager

Ce qu’il faut vérifier avant d’acheter une voiture d’occasion

Le prix d’une voiture neuve étant relativement élevé et les frais liés à l’achat du neuf, l’assurance entre autres, ainsi que la perte rapide de valeur des véhicules, font que beaucoup de personnes se tournent vers l’occasion. Acheter une voiture d’occasion peut constituer une très bonne affaire, à condition de prendre ses précautions, de vérifier soigneusement que la voiture en question est fiable et qu’elle ne passera pas plus de temps chez le garagiste que sur la route. Car on peut aussi faire une très mauvaise affaire et se retrouver avec une voiture tout juste bonne à la casse.

Le fait d’être sur cette page et de vous renseigner avant de faire votre achat est donc une bonne chose. Voici quelques étapes à suivre pour dénicher la bonne voiture et éviter les pièges de l’occasion :

1. Choisir un modèle fiable et se faire une idée du prix grâce à la cote (argus auto)

Avant même de commencer à éplucher les annonces, renseignez-vous sur les marques et les modèles de voitures les plus fiables et les plus solides. Vous mettrez ainsi plus de chances de votre côté, en éliminant les marques de voiture les plus problématiques dès le départ.

Il suffit de faire une petite recherche sur Internet, avec les mots clé « voitures les plus fiables » par exemple, pour obtenir des classements et des informations pratiques qui vous permettront de faire le bon choix.

Une fois que vous aurez une idée précise de la marque et du modèle de voiture qui vous conviendra le mieux, rendez-vous sur l’un des nombreux sites gratuits d’argus et de cote automobile (celui de lacentrale.fr par exemple) et entrez les caractéristiques de votre future voiture pour avoir une estimation de son prix. Vous savez maintenant quelle marque et modèle de voiture vous devriez acheter, mais aussi quel sera le prix raisonnable à débourser pour l’acquérir. Vous pouvez à présent parcourir les annonces lucidement :

2. Se méfier des annonces qui contiennent peu ou pas d’informations

Si vous avez jeté un coup d’œil sur l’argus (la cote auto), voir le point ci-dessus, de la voiture de vos rêves, vous avez certainement pu remarquer que la cote (le prix) dépend de plusieurs facteurs dont le kilométrage, le type de moteur (essence ou diesel), l’âge du véhicule (année), le modèle et bien plus encore.

Une bonne annonce est une annonce qui contient des informations détaillées et précises sur le véhicule ainsi que son état. Méfiez-vous donc des annonces super courtes, avec une photo et le numéro de téléphone à contacter comme seules informations. Il s’agit en général d’arnaques.

3. Connaitre l’histoire du véhicule et vérifier les documents

Je pense que vous serez d’accord avec moi pour dire qu’il ne sert à rien d’acheter un véhicule en très bon état, s’il s’avère qu’il a été volé ou s’il n’a pas de carte grise. Il ne faut donc pas se précipiter sur l’inspection de l’état de la voiture mais commencer par les papiers et par retracer l’histoire de la voiture.

Dans un premier temps vous pouvez poser quelques questions au propriétaire pour initier le dialogue, sonder le terrain et savoir si c’est quelqu’un d’honnête. En voici quelques-unes utiles à poser :

  • Depuis combien de temps vous possédez le véhicule ?
  • Est-ce qu’il s’agit d’une première main ?
  • Est-ce que le contrôle technique a été fait ? Quand ?
  • Est-ce que la voiture est déjà tombée en panne ou elle a eu un accident ?
  • Pourquoi vous souhaitez vendre ?

Bien-sûr il ne s’agit pas de croire sur parole tout ce que vous dira le vendeur ou la vendeuse, il faut vérifier toutes ces informations en parcourant attentivement les différents documents du véhicule ci-dessous et qu’il est indispensable de consulter :

La carte grise :

La carte grise contient des informations très complètes sur le véhicule et sur son ou ses propriétaires. Il est impératif de vérifier l’exactitude des renseignements qui y figurent, si vous ne voulez pas vous retrouver dans une grosse galère.

Commencez par vérifier que le nom que vous a donné le vendeur est bien celui marqué sur la carte grise, passez ensuite à l’immatriculation, la marque et le modèle de la voiture en vous assurant qu’ils correspondent au véhicule que vous avez sous les yeux.

Le rapport du contrôle technique :

Le contrôle technique est obligatoire pour tous les véhicules de plus de 4 ans et doit être renouvelé tous les 6 mois. Lors de l’achat d’une voiture d’occasion, vous veillerez au respect de la période des 6 mois et vous ferez particulièrement attention aux défauts qui peuvent être mentionnés sur le rapport. Car certains défauts nécessitent une réparation, et il vaut mieux le savoir dès le départ que de vous rendre compte par la suite que vous avez acheté une voiture en mauvais état, qui nécessite un ou plusieurs passages chez un réparateur auto ; faisant grimper la facture à chaque passage.

Le carnet d’entretien et les factures :

Etabli par le constructeur, le carnet d’entretien contient toutes les révisions périodiques (vidange, changement de filtres, alignement des roues …etc.) qui doivent être effectuées par le propriétaire du véhicule. Vous pouvez donc aisément savoir si ce dernier prend soin de sa voiture en consultant le carnet d’entretien associé aux factures des garagistes.

Sur certains véhicules le changement de la courroie de distribution est aussi impératif à faire que coûteux, assurez-vous que le propriétaire a pris le soin de la remplacer et qu’elle ne risque pas de vous lâcher une fois la voiture achetée.

4. Inspecter l’état du véhicule

Arrivé à ce stade, il s’agit de bien ouvrir les yeux, les oreilles et le nez pour inspecter minutieusement le véhicule !

L’extérieur

Commencez par faire le tour de la voiture pour déterminer l’état de la carrosserie. Une bosse, un interstice entre une partie et une autre, une différence de teinte au niveau de la peinture ? Ce sont autant de signes qui indiquent un accident suivi ou non d’une réparation. La présence de rouille sur la carrosserie devrait définitivement vous dissuader d’acheter.

Jetez ensuite un coup d’œil aux pneus dont l’usure doit être régulière. Dans le cas contraire, il y’a un souci de parallélisme qui peut être lié à un choc (accident).

Pour finir, pensez à ouvrir le coffre de la voiture, soulever le tapis et vérifier que le châssis n’est pas froissé.  Une voiture percutée par l’arrière se retrouve, dans la majorité des cas, avec un châssis déformé au niveau du coffre. Par ailleurs, en ouvrant le coffre vous en profiterez pour vous assurer que la roue de secours est bien présente.

L’intérieur

Une fois à l’intérieur du véhicule ne vous attardez pas trop sur l’état des sièges mais plutôt sur celui des pédales de frein, d’embrayage et de l’accélérateur. Des pédales usées sont distinctives d’une voiture qui a été malmenée et qui est en fin de vie. N’oubliez pas de faire un petit test de l’éclairage, des essuie-glaces, du dégivrage et des vitres électriques.

Sinon, ne démarrez pas encore la voiture, gardez le moteur froid et attendez de regarder ce qu’il y’a sous le capot :

Sous le capot

Les vérifications sous le capot se font lorsque le moteur est froid. Il convient d’observer s’il y’a des tâches d’huiles autour du moteur ou en dessous de ce dernier (par terre). Ce qui est un indicateur certain de fuite. Dévissez ensuite le bouchon d’huile afin de vérifier qu’il n’y a pas de mélange avec le liquide de refroidissement ou d’autres problèmes plus graves. L’huile devrait être de couleur noire et totalement lisse au toucher. Elle ne doit surtout pas être granuleuse ou contenir quoi que ce soit de solide, en la passant entre vos doigts. Dans le cas contraire, il y’a de fortes chances que le moteur soit en très mauvais état.

Ouvrez le bouchon du liquide de refroidissement (radiateur) et vérifiez qu’il n’y a pas d’huile à la surface. Le liquide de refroidissement doit être de couleur verte, jaune ou rouge et il ne doit pas contenir de bulles.

5. Essayer le véhicule

Faites tourner la clé dans le contact, attendez que le voyant s’éteigne si vous êtes sur du diesel, puis démarrez la voiture. Le moteur doit démarrer du premier coup ! Vous êtes prêt à faire un petit tour ?! C’est indispensable, si vous voulez juger de la fiabilité de votre future voiture. Adoptez une conduite plus agressive que d’habitude, avec des accélérations et des freinages plus marqués, tout en tendant l’oreille afin de détecter le moindre bruit suspect en provenance du moteur ou de la transmission. Observez également les vibrations sur les pédales et le levier de vitesses. Vérifiez que la voiture ne se décale pas toute seule sur un côté ou sur un autre de la chaussée. Pour ce faire, tenez le volant très légèrement avec vos mains, sur un tronçon de route en ligne droite, et voyez si le volant reste droit sans virer vers une quelconque direction.

6. D’autres conseils et vérifications utiles à faire

Pour clôturer ce guide des vérifications à faire avant d’acheter une voiture d’occasion, voici une liste de conseils et d’autres vérifications, qui même si elles n’ont pas été citées précédemment, restent très utiles à connaitre :

  • Effectuez l’inspection de la voiture que vous comptez acheter en plein jour, et non pas le soir ou la nuit, afin de ne pas passer à côté d’un défaut quelconque.
  • Recherchez les fissures sur le pare-brise et les vitres, qui peuvent nécessiter un remplacement du pare-brise dans sa totalité, et vous coûter très cher.
  • Vérifiez que les joints des portières et du coffre sont bien à leur place. N’hésitez pas à négocier une ristourne sur le prix d’achat pour les défauts que vous aurez relevés.
  • Assurez-vous que la batterie n’est pas sujette à corrosion (substance blanchâtre sur les bornes), autrement la voiture risque de ne plus démarrer au bout d’un certain temps.
  • Vous entendez des bruits suspects (cliquetis, cognements …etc) en provenance du moteur ? fuyez !
  • Testez le verrouillage des portières et du coffre avec la clé ainsi que la télécommande. Vous ne voulez certainement pas vous retrouver avec une voiture  qui s’offre au premier voleur.
  • Lors de l’essai de la voiture, les vitesses doivent passer sans accro et sans sauter.
  • Au démarrage de la voiture, regardez dans le rétroviseur s’il n’y a pas une importante fumée qui sort du pot d’échappement. Ce qui peut être signe d’un problème de joint de culasse.
  • Enfin, lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, il est recommandé de vous faire accompagner par une ou plusieurs personnes connaissant les voitures et la mécanique.
C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.