Partager

Baisse de moral : comment remonter la pente rapidement

À force d’entretenir un mode de vie monotone du style « métro, boulot, dodo » ou d’être régulièrement confronté à des situations négatives, il arrive que le moral flanche et qu’une certaine tristesse s’empare de vous. Pour ne pas arranger les choses, une fois que l’on commence à broyer du noir on se retrouve comme piégé dans un cercle de pensées infernales qui renforce le sentiment de désespoir et n’aide pas à retrouver le goût de la vie.

Fort heureusement, il existe des moyens pour se sortir d’une baisse de moral, remonter la pente et recouvrer rapidement sa joie de vivre. Passons en revue ensemble quelques-unes de ces actions salvatrices :

Ne soyez pas trop dur(e) avec vous-même

La première chose à faire est de lâcher du lest et d’être un peu plus indulgent envers vous-même. Il est bon d'être ambitieux et de se projeter dans l'avenir, mais il ne faut pas non plus se perdre en chemin. Acceptez-vous tel que vous êtes, sans regrets ni amertume. Dites-vous que vous n’êtes pas le/la seul(e) à avoir des passages à vide. Rappelez-vous aussi que tout le monde fait des erreurs et tout le temps ! Le simple fait de lâcher un peu prise vous fera le plus grand bien.

Rappelez-vous de toute la chance que vous avez

Installez vous dans un endroit tranquille et énumérez dans votre tête toutes les choses que vous vous estimez chanceux(se) d’avoir et pour lesquelles vous vous sentez reconnaissant(e). Un boulot, un toit sur la tête, la santé, des amis fidèles, un conjoint qui vous soutient … toutes ces choses que l’on prend pour acquises et que les autres nous envient. Vous constaterez que votre vie n’est pas si mal après tout. Comme quoi il suffit juste de voir le verre à moitié plein plutôt qu’à moitié vide …

Faites du sport

Le sport est l’une des meilleures choses que vous puissiez faire pour vous remonter le moral et vous rebooster mentalement. Il faut savoir que l’exercice physique libère des hormones (endorphines) dites du « bonheur ». C’est pour cela que l’on a beaucoup plus d’énergie et que l’on ressent un sentiment de plénitude après une bonne séance de sport.

Alors quand votre mental montre des signes de faiblesse, n’hésitez pas à mettre votre tenue de sport et à vous dépenser !

Parlez-en avec vos proches

Ne restez pas seul(e) à ruminer vos pensées. Que votre baisse de moral soit liée à un événement traumatisant ou un simple mal-être en rapport avec votre quotidien, essayez d'en parler à une ou plusieurs personnes de votre entourage qui comptent à vos yeux. Entouré par la bienveillance de votre famille ou de vos amis, vous pourrez ainsi extérioriser et exprimer vos sentiments pour mieux les relativiser.

Prenez de grandes et profondes respirations

Les exercices de respiration, ou la méditation, est un autre moyen qui a fait ses preuves en matière de bien-être. Cela consiste simplement à s’asseoir en ayant le dos bien droit et à prendre de profondes inspirations, puis d’expirer lentement. Après quelques minutes, votre tension artérielle commencera à baisser et vous vous sentirez totalement apaisé(e).

Lisez un bon livre ou écoutez de la musique

La lecture offre une bonne distraction qui vous transporte dans un autre monde et vous déconnecte de votre quotidien pour mieux vous permettre de l’appréhender. Prenez un bon livre et plongez-vous dedans, vous en ressortirez calme, posé(e) et avec une vision plus lucide des choses. Si vous n’êtes pas fan de livres, vous pouvez toujours écouter de la musique. C’est bien connu, la musique adoucit les mœurs. Faites-vous une bonne playlist, avec des sons bien « chill » propices à la relaxation et à la détente. Mettez votre casque sur vos oreilles et laissez tranquillement passer l’orage.

Faites une petite sieste

C'est le moment de vous dorloter et de vous accorder, si vous en avez le temps, une petite sieste pour recharger vos batteries. Avoir le moral à zéro va parfois de pair avec un coup de fatigue. Lorsque vous vous réveillerez de votre sieste, revigoré et en pleine forme, vous serez capable de considérer votre vie sous un autre angle, beaucoup moins sombre cette fois-ci.

Riez !

Que diriez-vous d’une bonne séance de franche rigolade ?! Regardez un film bien drôle ou le spectacle d’un humoriste pour vous dérider. Le rire a un effet thérapeutique, c’est un anti-douleur et un anti-stress efficace. Il existe d'ailleurs des clubs de rire ou les gens se retrouvent pour mieux en profiter, car le rire est contagieux. Tout seul ou en club, vous l’aurez compris, le rire est un bon remède contre le cafard.

Faites quelque chose de nouveau et de fun

Derrière chaque problème il y’a une opportunité. Vous pouvez choisir de continuer à écouter le disque de vos pensées négatives en boucle, ou bien vous pouvez opter pour une activité plus amusante et plus fun, qui vous rappellera que la vie reste tout de même belle.

Faites quelque chose qui vous tient à cœur mais que vous n’avez jamais eu le temps ou le courage de faire. Mettez-vous à la randonnée, allez explorer une ville que vous ne connaissez pas, rendez visite à une connaissance ou un ami perdu de vue par exemple. Laissez parler votre cœur et retournez totalement la situation en faisant de votre baisse de moral une excuse pour être encore plus heureux(se). 

Mangez un morceau

Préparez-vous un repas équilibré ou un jus vitaminé bien savoureux. Vous vous sentirez tout de suite mieux une fois l’estomac plein et un peu de sucre dans votre organisme. Durant vos périodes de baisse de moral, privilégiez les aliments riches en magnésium, tels que la sardine, les noix de cajou ou les amandes, ils donneront à votre corps les moyens de se défendre contre le stress ainsi que l’anxiété.

Dites-vous que tout n’est que temporaire

Pour finir, prenez un peu de recul et essayez de revenir sur toutes les épreuves difficiles que vous avez rencontrées dans votre vie jusqu’à présent. Vous remarquerez qu’elles sont, en général, toutes temporaires et que tout finit par rentrer dans l’ordre d’une manière ou d’une autre. Vous savez maintenant que vos angoisses et vos peurs sont la plupart du temps injustifiée. De la même façon, vous savez que le mal qui vous ronge actuellement ne sera plus qu’un lointain souvenir dans quelques semaines, ou même bien avant, dans quelques jours.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.