Partager

Vous ne devriez jamais prêter de l’argent à vos amis ou à votre famille

Lorsqu’un proche en difficulté financière se tourne vers vous et vous demande de lui prêter de l’argent, en vous promettant de vous rembourser rapidement, il est très difficile de dire « non ». C’est d’autant plus difficile lorsqu’il s’agit d’un membre de la famille tel qu’un frère, une sœur voire son père ou sa mère. Et pourtant, vous avez beau avoir les meilleures intentions du monde, prêter de l’argent à un ami ou un membre de votre famille est l’une des pires choses que vous puissiez faire pour l’aider. Surtout si vous tenez beaucoup à la personne et à votre relation.

Dans les faits, c’est bien une double perte que l’on prend le risque de subir :

Le risque de finir doublement perdant

« Vous risquez de perdre non seulement votre argent mais aussi la personne proche, car votre relation n’y survivra pas ».

En prêtant de l’argent à un ami ou à un membre de votre famille, ce qui se produit, dans la majorité des cas, est que cette personne n’aura pas de réelle motivation pour vous rembourser, vous ne reverrez certainement pas la couleur de votre argent et votre relation s’en trouvera irrémédiablement détruite. Ce qui signifie qu’en plus de perdre votre argent, vous perdrez forcément contact avec l’ami ou le membre de la famille que vous aviez voulu aider à la base.

Dépourvu d’échéancier de remboursement, de date butoir de versement du solde, d’intérêts et même de pénalités de retard, le prêt accordé à un proche est totalement dépourvu de cadre. Le prêteur n’y bénéficie d'aucunes garanties d’être payé et il n’y a pas plus d’astreintes pour l’emprunteur qui, de fait, ne peut pas avoir conscience de la place prioritaire que devrait avoir ce prêt dans son budget.

Au final prêter de l’argent à une personne de son entourage est le meilleur moyen de ne plus en entendre parler. Alors pour qui souhaite secrètement se débarrasser d’une personne collante, c’est simple : prêtez-lui de l’argent !

En règle générale, lorsqu’un proche vous demande de lui prêter de l’argent, refusez poliment, en invoquant une période difficile financièrement pour vous, par exemple.

Vous pouvez aider autrement

Pour autant, il existe des moyens d’aider ses proches autrement qu’en leur prêtant de l’argent. Si vous en avez les moyens et que la somme n’est pas conséquente, pourquoi ne pas considérer de donner cet argent.  Ce qui renforcera encore plus votre amitié ou votre lien familial.

Vous pouvez également tenter de comprendre le problème de la personne en discutant avec elle, puis essayer de trouver des solutions alternatives (vente d’objets superflus pour récupérer de l’argent, prêt bancaire…).

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.

Commentaires : 1

Ardoise, mardi 04 octobre 2016
Bravo pour la finesse de votre analyse !