Partager

Vous avez trouvé un faux billet ?! Voilà ce que vous devez faire

Le nombre de faux billets en circulation en France ne cesse d’augmenter depuis l’adoption de l’euro en 2002. Chaque année, entre cinq cent mille (500 000)  et un million de faux billets sont saisis et retirés de la circulation.

Il faut savoir que les billets de 20, 50 et 100 euros sont les plus contrefaits. C’est d’ailleurs pour cela que de nouvelles coupures sont émises avec des systèmes de sécurité plus renforcés et donc plus difficiles à falsifier. C’est le cas du billet de 20 euros dont la nouvelle coupure sera mise en circulation dès le 25 Novembre (2015).

Dans ces circonstances, il n’est donc pas rare qu’on se retrouve avec un faux billet entre les mains. Si après avoir comparé votre billet avec un autre, vous avez la certitude d’avoir trouvé un faux billet, alors voici ce qu’il faut faire mais aussi ce que vous ne devez surtout pas faire :

  • Tout d’abord il ne faut surtout pas le remettre en circulation. Il est interdit de remettre un faux billet en circulation selon l’article 442-7 du code pénal. Faire comme si vous n’aviez rien vu et le refiler à quelqu’un d’autre risque de vous coûter très cher. Jusqu’à 7500 euros d’amende pour être précis.
  • Vous devez déposer le faux billet à la banque de France ou bien aller le confier au commissariat de police le plus proche en prenant bien soin de noter et de fournir tous les détails concernant l’origine du billet tel que l’identité de la personne qui vous l’a remis.

Dans tous les cas, ne vous attendez pas à une quelconque compensation ou à recevoir un vrai billet en échange du faux. Pour vous remercier de votre geste citoyen, la banque de France vous remettra un reçu,  et si vous êtes commerçant vous aurez la possibilité de déduire la perte de votre résultat comptable.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.