Partager

Se motiver à travailler

Comment se motiver à travailler ? C’est une question que je me pose souvent, surtout lorsque je me surprends à procrastiner...

Nous connaissons tous ces moments où, totalement amorphes et léthargiques devant notre écran d'ordinateur, notre pile de dossiers ou nos notes de cours, pour les étudiants, nous nous sentons incapables de nous atteler à la tâche. Cela est d'autant plus vrai pour ceux et celles qui travaillent à domicile, sans supérieur pour venir mettre une certaine pression. L'autonomie est un gros avantage, mais elle a ses revers ! Comment, alors, se motiver pour se mettre au travail lorsque l'envie n'y est pas ? Voici quelques conseils pour y parvenir :

1. Rappelez-vous de votre objectif et de vos rêves !

En termes plus simples, demandez-vous : "Pourquoi je travaille ?". Certains travaillent pour gagner de l’argent et pouvoir s’offrir des vacances de rêve, d’autres pour obtenir un diplôme ou bien pour prendre leur indépendance vis-à-vis des parents. Quel que soit votre objectif, il ne faut pas le perdre de vue et il faut vous en rappeler souvent afin de renouveler votre motivation.

Tout comme vous prenez des douches régulièrement, la motivation doit être entretenue et renouvelée au fil du temps, sans quoi elle s’affaiblit petit à petit jusqu’à finir par disparaitre purement et simplement.

Petite astuce : écrivez vos objectifs (ou vos rêves) et relisez-les chaque matin. Vous démarrerez ainsi votre journée en étant pleinement motivé et déterminé à aller de l’avant.

2. Décomposez le travail en petites tâches

Divisez pour mieux régner ! Il est plus facile de se dire que l’on va travailler sur une petite tâche qui ni prendra pas plus de 15 à 20 minutes pour être clôturée  que de s’attaquer à un projet qui nécessite des jours, des semaines voire des mois avant d’aboutir.

N'hésitez donc pas à décomposer votre travail en plusieurs parties plus petites et plus faciles à réaliser. Fixez-vous des objectifs que vous pourrez atteindre rapidement et qui vous donneront l’impulsion nécessaire pour soutenir vos efforts. Vous pourrez constater par vous-même que c’est largement plus motivant que d'avoir à s'attaquer à l'Everest chaque matin !

3. Rangez votre espace de travail

Démarrer la journée en s'asseyant devant un bureau encombré de piles de papier et de la tasse de café de la veille n'a rien de très exaltant... Une bonne chose à faire pour se motiver est donc de faire place nette : un espace bien rangé, décoré à votre goût et bénéficiant si possible de la lumière du soleil est bien plus propice au labeur qu'un obscur cagibi rempli de dossiers ! Il faut que vous ayez plaisir à vous installer à votre bureau, que vous ressentiez une sorte d'énergie positive et l'envie de vous atteler à la tâche.

4. Lancez-vous ! Just do it !

Pour reprendre un vieux slogan : « Just do it ! ».

Le meilleur moyen de faire les choses est simplement de se lancer et d’attaquer le travail sans se poser de questions. Prenez l'habitude de ne pas trop réfléchir. Je suis bien placée pour reconnaître que c'est plus facile à dire qu'à faire, mais croyez-moi : savoir qu'il faut effectuer telle tâche, s'y mettre sans plus attendre et sans trop réfléchir, puis contempler avec satisfaction le travail accompli vaut bien de se "botter un peu le derrière" ! Vous ressentirez alors une fierté légitime, et vous pourrez même vous accorder une récompense : un café, une pause, n'importe quoi qui vous fasse plaisir. Et qui sait, peut-être cette première impulsion vous donnera-t-elle la motivation pour continuer à abattre le travail en retard.

5. Prenez les bonnes habitudes

Cela peut sembler surprenant, car lorsqu'on travaille plus ou moins en autonomie, c'est en général justement pour échapper à la routine. Cependant, il est bien plus facile pour le cerveau de se concentrer à travers un "rituel" quotidien que de se forcer à se mettre au travail dans des circonstances sans cesse différentes. L'idée n'est pas de sombrer dans la monotonie, mais de se mettre en condition : démarrez votre journée systématiquement par une balade, un café, quelques pages de votre livre du moment, ensuite choisissez une tâche, menez-la à bien, clôturez ce qui s'y rapporte puis passez à la suivante. Au fil du temps, le travail deviendra un automatisme et une seconde nature pour vous.

6. Définissez clairement votre temps de travail

C'est le défi du travail en freelance : ne pas tomber dans l'esclavage du "24 sur 24". Personne ne vous oblige à respecter le 8h - 17h, en revanche tâchez de vous fixer des limites et de vous y tenir. Dans le cas contraire vous risquez de perdre toute motivation et goût pour ce que vous faites. Après 19 heures, le dimanche et les jours fériés, par exemple, éteignez l'ordinateur et coupez le portable. Informez vos clients et contacts professionnels de ces conditions, afin qu'ils les respectent et ne vous forcent pas à violer votre décision pour cause de délais trop courts ou parce qu'eux travaillent 23 heures par jour !

7. Accordez-vous une pause ou un break

Sachez reconnaître quand vous en avez vraiment besoin et ne culpabilisez pas. Il ne s'agit pas de flemme, et dites-vous bien qu'un cerveau surmené dans un corps épuisé ne produira pas grand-chose de bon.

Selon le degré de lassitude et de démotivation que vous ressentez, ainsi que vos moyens, vous pouvez prendre une petite pause pour souffler ou, plus radical, plusieurs jours (semaines, mois …) pour marquer une franche coupure avec votre travail. Ce qui vous permettra de revenir gonflé à bloc.

Faites le point sur vos tâches en cours, organisez votre planning du lendemain pour partir sans stress, puis faites la coupure dont vous avez besoin sans mauvaise conscience.

8. Changez d’environnement de travail

Vous pouvez aussi, si votre travail vous le permet, changer d'environnement et travailler dans un autre lieu. Quittez votre bureau et allez travailler sur votre terrasse, à la bibliothèque, voire au café du coin. Vous verrez, le changement d'air est salvateur !

9. Prenez soin de vous !

Aussi prenant, passionnant ou urgent que soit votre travail, il ne représente qu'une partie de votre vie. Et vous ne pourrez être efficace et maintenir votre motivation qu'en accordant suffisamment d'attention à votre corps. Soyez vigilant en ce qui concerne votre sommeil, en quantité comme en qualité. Mangez et buvez correctement ; évitez la barre chocolatée dévorée sur un coin de bureau à 16 heures, mangez plutôt sain et équilibré... ; levez le pied sur le café et les excitants. Sortez prendre l'air régulièrement, surtout si vous travaillez sur ordinateur.

10. Sachez reconnaître les victoires et vous octroyer des récompenses

Personne n'est là pour vous féliciter après l'exécution d'un travail particulièrement ardu ? Faites-le vous-même ! Vous ne pourrez rester motivé qu'en dosant savamment sens de l'effort et conscience de votre valeur. Regardez objectivement vos réalisations et soyez-en fier : vous le méritez !

Une petite récompense sera également la bienvenue. Un épisode de votre série favorite, un film, quelques bonbons ou une balade en nature, sont autant de petits plaisirs gratifiants et motivants que vous devriez vous accorder à chaque fois que vous estimez que vous avez réussi à avancer dans votre travail.

11. Dressez une liste des tâches à accomplir et suivez votre progression

L’intérêt de la liste est double : premièrement la liste vous permettra d’être mieux organisé, d’avoir une idée précise des tâches importantes et de celles qui le sont moins, mais également du travail qu’il vous reste à faire. Vous travaillerez donc plus efficacement.

Et deuxièmement, la liste sera une source de motivation supplémentaire. En rayant les tâches accomplis de votre liste vous pourrez constater votre progression et votre avancement au fil du temps, ce qui vous poussera à soutenir vos efforts afin de venir à bout de la liste.

12. Changez votre manière de travailler

Il existe certainement d’autres façons de faire votre travail. Une manière plus intelligente, plus efficace ou/et plus fun, laissez libre cours à votre créativité, faites marcher votre tête et tentez de réinventer votre mode opératoire. Vous briserez ainsi la monotonie et l’aspect répétitif des tâches que vous devez accomplir, vous gagnerez du temps et vous retrouverez de la passion pour ce que vous faites.

13. Qu’est-ce qui vous bloque ?

Si vous n’arrivez toujours pas à avancer sur votre travail alors posez-vous cette question : « Qu’est-ce qui me bloque ? ». Cela peut vous aider à y voir plus clair dans votre situation et vous amener à découvrir la source de l’aversion que vous éprouvez envers votre travail. Dans la majorité des cas, il s’agit d’obstacles ou de distractions que l’on se crée soi-même et qu’il est facile de surmonter avec un minimum de discipline.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.