Partager

Savoir garder son sang froid

Il n'est pas aisé de parvenir à se maîtriser en toutes circonstances. Tous les jours, nous sommes confrontés à des situations de stress plus ou moins élevé, à la frustration et bien d'autres agressions qui peuvent nous faire sortir de nos gonds. Et pourtant, nous avons tous dans notre entourage au moins une personne qui agit avec un calme olympien, et cela quoi qu'il arrive. Mais comment est-ce possible ? Comment font-ils pour reste impassibles et aussi imperturbables ?

Rassurez-vous, ces personnes n’ont pas hérité de leurs parents le gène "Zen-et-Calme", qui vous fait défaut, et vous aussi vous pouvez apprendre à garder votre sang froid !

Voici quelques conseils pour y parvenir :

Vous avez le contrôle !

Ce qui trouble les gens ce n’est pas la situation dans laquelle ils se trouvent, c’est l’avis et l’opinion qu’ils ont sur la situation en question.

Sous l'effet d'une émotion forte, quelle qu'elle soit, nous avons tous l'impression de ne plus rien contrôler, mais c'est faux. VOUS êtes aux commandes, c’est VOUS qui décidez de laisser vos émotions exploser et c'est aussi VOUS qui décidez de reprendre le contrôle. Une fois que cette notion est bien intégrée, il suffit d'accepter les émotions comme elles viennent, ne pas réagir et les laisser se dissiper progressivement. Car une émotion finit toujours par disparaître, à partir du moment où vous ne lui accordez pas d’importance et que vous ne la nourrissez pas. C'est finalement votre choix !

Prenez le temps de respirer profondément

Cela peut sembler basique et insignifiant, cependant votre respiration est une ressource précieuse pour gérer et canaliser vos colères et votre impulsivité. Les personnes qui pratiquent régulièrement la méditation ne le savent que très bien, une respiration sereine permet d'atteindre un niveau de calme élevé. C'est donc la première chose à faire en situation de stress. Plutôt que de chercher à répondre instantanément à la situation, prenez quelques inspirations profondes suivies d'expirations lentes. Vous retrouverez ainsi vos moyens, vous éviterez un dérapage incontrôlé et vous réagirez plus convenablement à la situation.

Sachez séparer ce qui est vraiment important de ce qui ne l’est pas

Une critique injustifiée, une manœuvre dangereuse d’un autre automobiliste sur la route, une mauvaise nouvelle, bien des choses peuvent vous irriter, mais ces petits détails qui vous font monter la moutarde au nez sont-ils si importants ? Cette critique va-t-elle compromettre ce que vous êtes au fond de vous ? Ce manque de civilité de la part d'un autre automobiliste a-t-il provoqué un accident ? Bref,  prenez du recul et posez-vous cette question : cela mérite-t-il que je m'emporte ? Si la réponse est négative, gardez donc votre énergie pour autre chose. Apprenez à lâcher prise sur ces petits désagréments du quotidien, qui sont bien souvent oubliées après seulement quelques minutes.

Temporisez et réfléchissez avant d'agir !

Voilà un conseil précieux. Surtout à notre époque où l'on vit dans "l'instantané", notamment avec l'omniprésence des réseaux sociaux. Nous avons tous tendance à réagir à chaud, sans prendre le temps de mesurer les tenants et les aboutissants de nos actes ou de nos paroles. Pas besoin de vous dire que les réactions enflammées et irréfléchies peuvent avoir des effets dévastateurs. Verbalement ou sur la toile, prenez quelques secondes, voire quelques minutes, pour vous demander si cela vaut la peine de réagir, et si la réponse est oui, réfléchissez à la manière de le faire le plus intelligemment et le plus calmement possible (tout en respirant profondément tel que conseillé au-dessus).

Faites attention aux conséquences

Comme évoqué dans le point précédent, se laisser emporter, même sur les réseaux sociaux, n'est pas sans conséquences. Vous pensez peut-être que vos mots sont noyés dans la masse et que vous pourrez facilement les supprimer ?! il n'en est rien. Un commentaire mal contrôlé publié sous le coup de la colère, un mot malencontreux prononcé de vive voix sans réfléchir, tout ceci peut avoir un effet boule de neige catastrophique. Tout comme vous regardez des deux côtés avant de traverser, songez aux conséquences qui peuvent découler d'une mauvaise réaction suscitée par l'impatience ou la colère.

Apprenez à reconnaitre les signes d’agitation et à vous détendre !

Restez à l'écoute de votre corps, il exprime formidablement bien votre ressenti. Ne sentez-vous pas vos mâchoires un peu trop serrées ou une tension inhabituelle dans votre cou. Les muscles qui se crispent, un mal de tête inexpliqué sont autant de signaux d'alarme qu'il faut savoir détecter. Dès que c'est fait, désamorcez la situation et détendez-vous. Si vous êtes au travail ou en public, la respiration et la retenue seront vos meilleurs atouts pour rester calme mais dès que vous le pouvez, détendez-vous pleinement: un bain moussant, un chocolat chaud, une pièce calme pour écouter votre musique préférée, un grand bol d'air, un livre divertissant ...etc.

Visualisez quelque chose d'agréable

Visualiser intérieurement quelque chose d’agréable ou un lieu que vous appréciez particulièrement peut être très bénéfique et ne demande pas beaucoup d'imagination. Certaines personnes créent une image mentale de leur problème, comme s'il s'agissait d'un gros nœud. Si elles laissent parler la panique, le nœud se resserre et donc la situation s'aggrave. Si au contraire elles parviennent à se calmer, le nœud se défait de lui-même. Ce qui incite la personne à garder son calme et à rester imperturbable.

L'activité physique est votre alliée

Une bonne hygiène de vie peut en effet avoir un impact non négligeable sur vos émotions et votre manière de gérer leur flux parfois intense. Une pratique sportive régulière, même légère, vous aide à mieux gérer vos angoisses. Il faut savoir qu’à chaque fois que vous faites du sport, votre corps libère une hormone dite « du bonheur » (endorphine) qui l’aide à lutter contre le stress et l’anxiété. Choisissez donc le sport pratiqué en fonction de la situation. En période calme, le yoga est un excellent choix. En période de stress, partez courir ou investissez dans un sac de frappe et des gants de boxe. Dans tous les cas, libérez les tensions par l'effort.

Assurez-vous de bien dormir

Il est peut-être temps de vous organiser pour dormir davantage ou d'investir dans une bonne literie car oui, le manque de sommeil ou un sommeil de mauvaise qualité ne vous est d'aucun secours, bien au contraire. Avec la fatigue, vient l'irritation. Il a été démontré scientifiquement qu’une personne en manque de sommeil devient plus irritable et plus sensible à l’anxiété et au stress.

Fixez-vous des objectifs et ne déviez pas

Que ce soit au travail ou sur le plan personnel, avoir des objectifs à réaliser aide à garder le cap sans céder à l'énervement. Vous développerez des qualités telles que la patience, la persévérance  et la tolérance, car vous serez concentré sur le but que vous vous êtes fixé et non sur les obstacles qui se présentent.

N’oubliez pas : personne n’est parfait !

Il est parfois difficile d’accepter ses faiblesses et d’assumer ses faux pas, mais personne n'est parfait. Alors n'exigez pas trop de vous-même et encore moins des autres. Acceptez vos limites et celles de votre entourage. Cela vous libérera de bien des tensions au quotidien. La pression, le stress, l'angoisse, toutes ces interférences disparaitront une fois pour toutes lorsque vous accepterez vos imperfections et celles des autres.

Ne prenez pas les choses personnellement

Si vous avez parfois du mal à contrôler vos émotions, il en est de même pour les gens de votre entourage. Vous avez peut-être reçu une remarque blessante de la part de quelqu'un qui a perdu son calme et ne le pensait pas réellement. Si votre interlocuteur manque de sommeil à cause d'un proche malade ou de gros soucis passagers, il se peut qu'il réagisse de manière excessive à votre encontre, sans que cela ne soit réellement justifié. Sachez faire la part des choses de votre côté et ignorer les paroles ou les jugements maladroits des autres.

Misez sur la communication

Nous avons tous trop tendance à tirer des conclusions hâtives, à tenter de deviner les pensées de l'autre sans poser de questions... Bref, nous oublions souvent l'essentiel: la communication ! N'hésitez pas à parler à votre entourage, demandez aux gens de préciser leur pensées, leur ressenti, leur actions. La communication est la clé qui permet de désamorcer les situations les plus tendues que l’on rencontre au quotidien. Pensez-y !

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.