Partager

Relancer un employeur pour sa candidature : quand et combien de fois ?

Tout candidat à un poste a connu l'angoisse de l'attente et cette question torturante : dois-je relancer mon hypothétique employeur, ou vais-je passer pour un lourdingue ? Si je le rappelle, au bout de combien de temps ? Et combien de fois ? Bref, trouver la bonne manière de faire devient un calvaire. Voici donc quelques pistes pour vous évier les impairs... et les insomnies !

Quand peut-on relancer une candidature ?

Tout dépend à quel stade vous en êtes dans le processus. En effet, on ne relance pas de la même manière après un courrier de candidature et après un entretien d'embauche. Dans le premier cas de figure, il vaut mieux éviter d'être insistant. Vous pouvez relancer de façon discrète, par un simple mail demandant si l'entreprise a bien reçu votre candidature et renouvelant votre intérêt pour le poste.

Un intervalle d'une semaine entre l'envoi de votre C.V. et votre relance est une durée raisonnable. Si cette première demande ne reçoit aucune réponse, vous pouvez éventuellement en envoyer une seconde quelques jours plus tard, mais n'insistez pas davantage.

Mettez-vous à la place de l'employeur : multiplié par le nombre de candidats, s'il s'agit d'une grande entreprise, un mail de relance est largement suffisant ; au-delà, cela risque de l'agacer.

Si vous avez déjà passé un premier entretien, en revanche, vous avez davantage de légitimité pour venir aux nouvelles ! Pour commencer, demandez à la fin de l'entrevue une idée du délai de réponse envisagé par votre interlocuteur. Ensuite, après avoir terminé l’entretien, vous pouvez envoyer un petit mot de remerciement au recruteur qui a pris le temps de vous rencontrer. L'étape suivante est la plus délicate : il vous faut tout simplement attendre et faire preuve de patience...

En l'absence de délai indiqué par l'entreprise, une semaine au minimum, deux au maximum sont un laps de temps raisonnable avant de reprendre contact. Et n'oubliez pas : pas de nouvelles peut être synonyme de bonne nouvelle ! Torturée de ne pas avoir eu de réponse et sûre de ne pas avoir le poste, j'ai ainsi relancé une petite entreprise, pour m'entendre répondre : "Oh, pour moi c'était bon, je croyais vous avoir rappelée !"…

Un cas particulier peut changer la donne : si vous avez reçu une offre d'une autre entreprise. Dans ce cas, n'hésitez pas à en informer celle dont vous attendez une réponse. Vous jouez alors à quitte ou double : soit votre candidature l'intéresse fortement, et la "pression" peut la pousser à vous rendre une réponse favorable rapidement. Soit elle vous conseillera d'accepte l'autre offre. Dans les deux cas, vous serez au moins fixé.

Dernier conseil : mettez un point d'honneur à suivre les directives de l'entreprise. Si elle demande expressément de ne pas la recontacter, abstenez-vous. Si son medium préféré est le courrier électronique, ne téléphonez pas. Bref, montrez à votre futur patron que vous savez être à l'écoute de ses demandes !

Comment et combien de fois relancer une candidature ?

Si vous avez postulé à plusieurs offres, la première chose à faire est d'établir un calendrier avec les dates d'envoi des candidatures, des entretiens, les noms de vos contacts et le délai que chacun vous a annoncé pour vous donner une réponse. Cela vous évitera de vous embrouiller, et vous permettra d'attendre plus sereinement les décisions des uns et des autres.

Comment relancer votre candidature ? Si le courrier postal, avec joli papier à en-tête et écriture soignée, a encore la cote auprès de quelques rares nostalgiques et peut même vous faire "sortir du lot", pour la plupart des entreprises le courrier papier est lourd et peu pratique à gérer. Oubliez également les colis, les fleurs et les chocolats : vous n'achetez pas votre poste, vous prouvez que vous êtes le plus compétent ou la plus compétente pour l'occuper ! Restent le téléphone et le courrier électronique. Si l'entreprise n'a pas indiqué explicitement de préférence, libre à vous d'utiliser le medium de votre choix. Si vous relancez par mail, veillez à opter pour un nom d'objet suffisamment clair pour attirer l'attention. Si vous préférez le téléphone, évitez les heures de pointe. Tôt le matin, vous aurez plus de chances de trouver votre interlocuteur disponible et pas encore saturé par une longue journée de travail. Un mot, enfin, sur les réseaux sociaux : évitez les demandes d'amis et autres appels LinkedIn, qui passeraient pour trop intrusifs.

Combien de fois relancer votre candidature ? Comme nous l'avons vu plus haut, en la matière, le mieux est l'ennemi du bien. Une à deux relances suffisent, sous peine de lasser les recruteurs. Si vous n'avez toujours obtenu aucune réponse ensuite, une bonne idée est de mettre un point final à votre angoisse et de marquer votre courtoisie en envoyant un petit message disant que vous comprenez bien que votre interlocuteur était débordé, qu'en l'absence de nouvelles vous supposez que le poste a été pourvu, mais que vous seriez ravi de le rencontrer à nouveau si une autre opportunité s'offrait dans l'entreprise. Un bon moyen pour que le recruteur garde votre C.V. sous le coude !

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.