Partager

Que faire quand on a été trompé ?

Vous viviez votre couple comme un long fleuve tranquille jusqu’à ce jour sombre où vous avez appris la trahison de votre partenaire. Que vous ayez décidé de nier les faits ou de vous y confronter, la dure réalité est là. Il ou elle vous a trompé(e) et a piétiné du même coup votre cœur et la confiance que vous lui portiez. Vous souhaiteriez peut-être faire comme si de rien n’était et continuer votre vie comme avant, mais votre douleur vous rappelle à chaque instant la traîtrise de la personne à qui vous vous étiez donné(e) corps et âme. Une seule solution s’impose : regarder les choses en face pour réussir à les surmonter. Vous avez bien sûr le choix de mettre fin à votre relation ou bien de persévérer et tenter de la reconstruire. Voici quelques étapes qui vous aideront à limiter votre souffrance et à prendre la décision la plus éclairée.

1. Savoir ce qui s’est réellement passé

La première chose que vous devez faire est d’essayer de reconstituer ce qui s’est vraiment passé. Ne vous fiez ni aux bruits de couloir ni à votre imagination débordante ! Vous devez absolument éclaircir la situation avec votre partenaire. Que s’est-il passé ? Quand ? Combien de fois ? Puis renseignez-vous sur les circonstances de cette trahison. S’agissait-il d’un acte délibéré ou d’un « dérapage » imprévu ? Les implications sentimentales de cette infidélité seront tout aussi importantes. Si votre compagnon/compagne est amoureux(se) de la personne avec qui il/elle vous a trompé(e) et ne souhaite pas rester avec vous,la situation sera douloureuse, mais aura le mérite d’être claire !

2. Ne pas rentrer dans les détails et ne pas se torturer pour rien !

Votre affliction vous amènera certainement à vouloir connaître les détails de la tromperie. Cependant, à part accroître votre mal, quel serait l’intérêt de savoir si cette 3e personne est plus beau/belle ou plus doué(e) sexuellement que vous ? La seule précision constructive à solliciter concernera l’utilisation ou non du préservatif par votre conjoint. Et dans tous les cas, il vaut mieux aller faire un test de dépistage (pour le VIH et autres MST). De même, fouiller sur les réseaux sociaux ou dans chaque recoin de votre appartement à la recherche de photos ou de preuves supplémentaires ne vous aidera pas à tourner la page !

3. Se faire dépister pour s’assurer que l’on n’a pas contracté une MST

Votre santé passe avant toute autre considération. S’il y’a eu un rapport physique entre votre conjoint et une autre personne, il est primordial de vous assurer de ne pas avoir contracté une quelconque maladie, due à cette infidélité.  Pour ce faire, vous ne pouvez pas simplement vous fier à la parole de votre partenaire qui, rappelons-le, vient de vous tromper. Il faut s’en remettre à des professionnels de la santé et passer un test de dépistage le plus rapidement possible.

4. S’éloigner et prendre du temps pour soi

Une fois cette pénible conversation passée, mettez un peu de distance entre vous et cet incident. Pendant quelques semaines, votre priorité absolue devra être vous-même ! Signifiez à votre partenaire que vous avez besoin d’être seul et mettez-vous éventuellement en congé maladie. Bref : octroyez-vous du temps pour digérer complètement ce qui vient de se passer, pour prendre soin de vous et faire un maximum de choses agréables. Soyez égoïste et ne culpabilisez pas de l’être ! Cela vous permettra de dissiper la souffrance émotionnelle afin de revenir à un raisonnement plus rationnel.

5. S’interdire de ruminer

Rien de plus naturel que de chercher des réponses à ses questions lorsque l’on a été trahi(e). Mais veillez bien à ne pas tomber dans l’excès, en tournant et retournant sans cesse le problème dans votre tête ou en vous imputant la faute. Rien de positif n’en ressortira et vous ne feriez, au contraire, que vous torturer et vous enfoncer dans une déprime plus profonde.

6. Trouver du soutien

Quels que soient les efforts que vous déployiez pour vous remettre sur pied, vous y arriverez plus facilement en étant bien entouré(e). C’est en partageant vos émotions avec vos proches et en passant avec eux des moments privilégiés de détente et de rire que vous pourrez remonter plus facilement la pente. Néanmoins, pour éviter de trop peser sur votre entourage et bénéficier d’un soutien psychologique adapté, pensez également à consulter un thérapeute. Il sera le plus à même de vous aider à dépasser le traumatisme.

7. Faire le point avec son/sa partenaire

Quand vous vous serez un peu remis(e) du choc de la nouvelle, le moment sera venu de faire le point avec votre compagnon ou votre compagne. A-t-il/elle des remords et est-il/elle prêt(e) à tout pour regagner votre confiance ? Souhaite-t-il/elle rester avec vous ? Quant à vous, vous sentez-vous capable de lui pardonner avec le temps ? N’omettez pas non plus de parler de l’état de votre couple avant la trahison.

8. Prendre sa décision

Maintenant que vous disposez de tous les éléments et que vous y voyez plus clair, la question de rebâtir votre vie de couple ou d’y mettre fin va se poser. Ne tranchez surtout pas de manière impulsive. Vous pourriez le regretter plus tard. Le plus lucidement possible, tâchez d’évaluer la gravité de la faute de votre partenaire. S’agit-il d’une infidélité inédite ou d’un comportement récurrent ? A-t-il/elle confessé son erreur ou l’avez-vous démasqué(e) ? Votre union était-elle déjà vouée à l’échec ?

9. Ne pas rester pour de mauvaises raisons

Si vous décidez de demeurer avec votre conjoint, ne vous mentez pas, et faites-le parce que vous n’imaginez pas votre avenir sans lui/elle. La peur de vous retrouver seul(e) ne doit en aucun cas être une motivation pour continuer votre histoire. Elle vous amènerait à persister dans une voie sans issue et vous condamnerait à une vie de couple des plus malheureuses.

10. Décider de refaire sa vie

Aussi triste que soit la fin d’une union, les circonstances, vos sentiments ou la perte totale de confiance en l’autre, peuvent vous conduire à mettre un point final à votre histoire d’amour. N’oubliez pas que si c’est ce que votre cœur vous dicte, cela ne pourra que vous être salutaire. Il y a bien une vie après votre ex et la vôtre, on vous le souhaite, n’en sera que plus heureuse !

11. Accepter les changements dans son couple

Vous avez choisi de rester ? Il est possible que vous retrouviez l’harmonie ensemble, mais avant cela, vous devrez réapprendre à faire confiance à votre partenaire. Dans un premier temps, de nombreux contextes viendront réveiller votre douleur. Le bonheur des autres ou les gestes tendres de votre partenaire, par exemple, vous sembleront sans doute insupportables tant que vous n’aurez pas « réparé » votre relation. Il vous faudra donc du temps et une bonne dose de patience avant de retrouver le couple épanoui que vous formiez auparavant, si cela arrive un jour !? Car, il faut le savoir à l’avance, il est possible que votre relation ne survive pas, et cela malgré tous vos efforts !

12. Reconstruire son couple ensemble

Rebâtir votre union vous demandera beaucoup d’efforts à tous les deux. Votre volonté commune risque malgré tout de ne pas suffire à régler vos problèmes conjugaux. Pour mettre toutes les chances de votre côté, n’hésitez pas à vous faire accompagner dans votre démarche par un thérapeute de couple. Il vous faudra également faire attention à ne pas « fliquer » votre conjoint. Ce n’est pas en le/la harcelant que vous retrouverez confiance en lui/elle ! Dans certains cas, la formule même de votre relation devra-t-être totalement révisée.

Nous arrivons à la fin de cet article. La section des commentaires, ci-dessous, reste à votre disposition, si vous souhaitez partager votre expérience ou échanger avec nous.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.