Partager

Pourquoi aider les autres est important mais aussi bon pour vous

En regardant les informations télévisées, on peut être amené à penser que l’homme est un loup pour l’homme. Que l’être humain ne fait que détruire ses semblables, quand il ne fait pas souffrir les animaux et ne dégrade pas sa planète.

Mais il ne faut pas oublier qu’il y’a aussi une part de lumière et de bienveillance chez l’Homme, dont on ne parle pas suffisamment aux infos.

L’être humain peut avoir des attentions bienveillantes envers autrui, compatir à la peine des autres, tendre la main ou un vêtement pour aider quelqu’un dans le besoin. Nous le voyons dans le cas des migrants. Nous l’avons constaté aussi lors des terribles évènements de novembre 2015 où de nombreuses personnes sont venues se recueillir et partager la peine des victimes des attentats.

Cette petite graine d’empathie, de délicatesse, de bienveillance et d’altruisme, si elle germe doucement, peut ensuite croitre très rapidement. En effet, lorsque l’on remarque que le bien que l’on procure aux autres est si important pour eux, on ne peut que vouloir en faire plus. Mais savez-vous que ce bien est aussi bon pour nous ? Démonstration en quelques points :

1. Nous sommes tous dépendants les uns des autres (interdépendants)

Il est facile de croire qu’on ne doit rien à personne et que les autres ne nous doivent pas grand-chose non plus. Et pourtant c’est une vision faussée de la vie. Si vous prenez le temps d’y réfléchir, vous vous rendrez rapidement compte que la majorité des choses que vous possédez, celles qui vous entourent et jusqu’aux moyens les plus basiques qui vous permettent de subsister, nourriture, vêtements et logement, sont le fruit du travail et des efforts d’autres personnes que vous-même. Encore plus édifiant, à votre naissance vous étiez totalement dépendant des autres et vers la fin de votre vie, sous les effets de la vieillesse, vous serez également totalement dépendant des autres.

2. Aujourd’hui c’est quelqu’un d’autre qui est dans le besoin, demain ce sera peut-être vous !

Personne ne sait ce que la vie lui réserve, et nul n’est assuré de ne pas traverser de grosses difficultés dans sa vie. Que ce soit sur le plan financier, de la santé ou autre, vous serez certainement reconnaissant de trouver une personne assez généreuse pour vous venir en aide, durant une période sombre de votre vie. Alors pourquoi ne pas faire de même et aider les autres, tant que vous en avez la possibilité …

3. Aider fait du bien à celui qui offre son aide et à celui qui la reçoit

Aider nos semblables procure un sentiment d’accomplissement et augmente notre bonheur général.

Il arrive que des personnes qui ne trouvent pas un sens à ce qu’elles font dans leur travail ou qui vivent seules, puissent se sentir inutile et souffrir du poids de la solitude. Or, le simple fait d’aider un non-voyant à traverser la rue, ou tenir la porte d’un magasin à une personne âgée ou chargée de courses, permet de tisser un lien, même provisoire, de recevoir un mot de gentillesse ou un sourire et d’illuminer la journée des plus pessimistes.

4. Aider les autres permet aussi de sortir du train-train quotidien

Comme dans le film de Jean-Pierre Jeunet « Le fabuleux destin d’Amélie Poulain », lorsque l’héroïne du film, jouée par Audrey Tautou, décide d’aider les autres, elle sort subitement de son train-train quotidien. Elle découvre que la vie des gens est passionnante. Elle se met à observer ce que font ses proches voisins qu’elle ne connaissait pas avant.
Et tout à coup, sa propre vie devient passionnante et prend du sens.

5. Participer à une grande communauté humaine

Nous devons comprendre que notre développement personnel passe par notre évolution au sein de la communauté. Nous avons plus à apprendre au contact d’autrui, qu’en restant seul et en s'enfermant dans notre bulle.
C’est en nous frottant aux difficultés des rapports humains que nous apprendrons à surmonter ces difficultés et non pas seulement en lisant un livre sur le sujet.
Aider les autres en donnant un peu de son temps est une façon de participer à cette grande communauté à laquelle nous sommes connectés.
« Nous vivons dans un monde essentiellement interdépendant, où le sort de chaque être, quel qu’il soit, est intimement lié à celui des autres » (Mathieu Ricard, extrait de Plaidoyer pour les animaux).

6. Faire de nouvelles connaissances

Aider les autres c’est s’ouvrir à de nouvelles opportunités et à de nouvelles rencontres. Si vous partez en voyage avec un groupe et que vous avez une attitude disponible et altruiste, vous attirerez vite la sympathie des autres, lesquels auront envie de venir vous parler et de faire plus ample connaissance.

7. Améliorer ses rapports interpersonnels

Il est évident que si vous aidez un collègue de travail à terminer un travail parce qu’il est débordé, vous serez mieux perçu que si vous dites systématiquement « non » lorsqu’on vous demande votre aide.
Le fait est que si vous n’êtes jamais disponible pour les autres, il est fort possible que vous ne trouviez jamais personne pour vous aider.
Cependant aider quelqu’un doit se faire dans un esprit de don total et non pas avec des arrière-pensées comme celle de pouvoir demander à votre tour un service. Laissez les choses se faire simplement et naturellement et vous constaterez que beaucoup de gens sont disponibles pour vous aider aussi, au moment venu.

8. Se sentir plus heureux en donnant de la joie aux autres

Une légende raconte que les Egyptiens devaient répondre à deux questions au seuil de la mort « Avez-vous eu de la joie dans cette vie ? Avez-vous donné de la joie aux autres ? »
Le fait est que l’un est indissociable de l’autre. Une personne qui aide et donne de la joie à autrui est souvent une personne heureuse. Mais si vous donnez, faites-le toujours dans la joie et non en regrettant votre geste.
« Un service rendu sans joie n’enrichit ni celui que le rend ni celui qui le reçoit. Mais tous les biens et les plaisirs matériels se dissolvent dans le néant face à un service rendu dans un esprit de joie » (Gandhi).

9. Développer son empathie en apprenant à écouter les autres

Pour aider les autres, il faut commencer par les écouter. Les gens qui parlent d’eux et n’écoutent pas les autres sont souvent jugés comme égoïstes. Ecouter vraiment, c’est-à-dire être pleinement disponible pour les autres, permet de développer l’empathie, mais aussi notre concentration et notre attention.
En effet, il ne suffit pas de faire semblant d’écouter en pensant à autre chose, il est important d’être entièrement disponible pour l’autre. Ceci pourrait d’ailleurs être comparé à un exercice de pleine conscience et c’est ce qui donne une certaine qualité d’écoute et une qualité tout court à nos échanges avec les autres.

10. Combattre le stress et la dépression

Des études ont montré qu’en prenant soin de quelqu’un on peut facilement combattre la dépression. En outre, on a pu constater que s’occuper d’un animal de compagnie procurait aussi de nombreux bienfaits : rompre la solitude, donner et recevoir de l’affection. Dans une interview accordée à L’Express, le psychiatre David-Servant Schreiber précise qu’une étude a été publiée dans l’American Journal of Cardiology, démontrant que les patients qui ont été victime d’un infarctus, auront six fois moins de risque de mourir au cours des mois et de l’année qui suivra s’ils prennent soin d’un animal.
Il ajoute que d’après une autre étude menée à Harvard, la mortalité des pensionnaires d’une maison de retraite pouvait être divisée par deux simplement en prenant soin d’une plante verte.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.