Partager

Perdre du ventre, des cuisses ou des hanches : peut-on vraiment perdre du poids en ciblant une zone précise du corps ?

Peu d'entre nous sont satisfait(e)s de leur silhouette... Dans une société où le dictat de la beauté fait rage, maigrir apparaît souvent comme nécessaire, mais non suffisant. Beaucoup souhaitent non-seulement mincir mais surtout se dessiner un corps répondant aux standards de la beauté. L'approche de l'été voit alors se multiplier les méthodes « imparables » pour remodeler son corps en ciblant telle ou telle zone en particulier.

Mais peut-on vraiment espérer une perte de poids localisée au gré de ses envies ?

Malheureusement, chercher à retrouver un ventre plat, à affiner ses hanches ou ses cuisses par l'accomplissement d'exercices spécifiques serait un leurre, selon les chercheurs. Pas de panique cependant : il existe tout de même des moyens pour obtenir et maintenir une belle silhouette !

Vous ne pouvez pas choisir la partie du corps sur laquelle vous perdrez du poids

Que vous optiez pour un régime ou des exercices ciblés, les spécialistes s'accordent tous à penser qu'il n'est pas possible de se débarrasser des graisses localisées dans une zone précise.

La perte de poids ne peut être que globale. James O. Hill, directeur général du centre de santé et bien-être Anschutz à l'Université du Colorado, l'affirme : « Beaucoup d'études ont examiné cela, et vous ne pouvez pas cibler la perte de graisse à des endroits spécifiques ».

Cela tient essentiellement à un problème de génétique. Nous ne naissons pas avec les mêmes particularités physiques et ne sommes pas moins inégaux devant la localisation du stockage des graisses. De la même manière, nous ne pouvons pas décider où se fera la perte de poids. En sachant que c'est généralement par le haut du corps que débute un amincissement.

Une étude de 2013 visant à mesurer les résultats de l'exercice physique sur la masse graisseuse d'une zone déterminée le confirme. Après avoir astreint plusieurs sujets à faire des exercices ciblés sur une jambe pendant 12 semaines, ceux-ci ont bien perdu du poids. Mais contre toute attente, c'est dans la partie supérieure de leur corps qu'a eu lieu cet amaigrissement et non dans la jambe.

Le physiologiste de l'exercice, Greg Justice, dément l'idée reçue selon laquelle on pourrait transformer du gras en muscle par l'accomplissement d'exercices spécifiques. « Vous pouvez faire mille abdos, mais cela ne conduit pas à perdre de la graisse au niveau de vos abdominaux ». En d'autres termes, vous obtiendrez plus de muscles, mais sous votre masse graisseuse abdominale.

Ce qu’il faut retenir pour obtenir le corps dont vous rêvez

Malgré le constat précédent, il n'y a pas lieu de se décourager ! Obtenir une silhouette harmonieuse reste possible en alliant un régime alimentaire adapté et la pratique d'une activité physique.

Il vous faudra cependant abandonner votre objectif d'un corps idéal... Tout le monde n'est pas fait pour avoir un espace entre les cuisses ou un ventre parfaitement plat. Chacun ayant sa morphologie propre, c'est votre corps idéal qu'il faut viser à retrouver !

Commencer par adopter une alimentation saine vous permettra de limiter le stockage des graisses, voire de perdre votre masse graisseuse d'une manière générale.La pratique d'une activité sportive est elle aussi essentielle pour réduire le pourcentage de masse graisseuse de l'ensemble du corps, mais aussi pour sculpter et tonifier ses muscles et donc, sa silhouette.Pratiquer un sport dit « cardio », tel que la course à pied, le vélo ou la natation, vous permettra de perdre du poids rapidement tout en travaillant les muscles de tout votre corps.

En attendant les résultats de vos efforts, une petite astuce pour paraître vite plus mince : travailler les muscles du dos et des épaules modifiera votre posture et vous fera paraître une taille plus fine.

 

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.