Partager

Parlez plus facilement aux personnes que vous ne connaissez pas grâce à la méthode de la triangulation

Parler à des étrangers ? Une corvée, vous diront les timides. En effet, lorsqu’on est de nature introvertie ou réservée, engager une conversation avec des inconnus peut s’apparenter à un véritable calvaire. Il est alors tentant de se réfugier derrière l’écran de son smartphone ou de mettre ses écouteurs pour rester dans sa bulle et couper court à toute tentative de discussion. Pourtant, s’ouvrir aux autres est indispensable car l’Homme est un animal sociable de nature. Se forcer à s’adresser à des personnes que l’on ne connaît pas paraît difficile et inconfortable au début, mais s’avère épanouissant sur le long terme. De nombreuses études ont prouvé qu’un comportement bienveillant envers les autres augmente le bonheur du principal intéressé. Plutôt que de se cacher derrière un prétexte, il faut donc vaincre ses peurs et ne pas hésiter à faire le premier pas.

Utiliser un élément extérieur pour initier la discussion

Il faut avouer qu’il est parfois difficile de trouver un sujet intéressant pour débuter une discussion. Doit-on parler de la météo, de notre travail, de nos amis en commun ? Les idées peuvent parfois venir à manquer, surtout si l’on est en présence d’un parfait inconnu et que l'on se sent mal à l'aise. Kio Stark, l’auteur de « When strangers meet », a récemment présenté au grand public la méthode de la « triangulation ».

Le concept est à la fois simple et ingénieux car il suffit de lancer une discussion en prenant en compte trois éléments : soi-même, notre interlocuteur et un élément tiers. Ce tiers peut être un objet ou une situation de l’environnement proche, que les deux protagonistes peuvent tous les deux observer au même moment. Il peut s’agir par exemple d’un tableau, d’une personne qui porte des vêtements amusants, d’un livre… Le fait de parler d’un troisième élément extérieur aide à établir une complicité et à engager la discussion. Et cela en évitant la pression de devoir  parler de soi-même ou de l’autre personne. On peut ainsi très vite créer une affinité avec un inconnu et poursuivre un peu plus tard la conversation sur un sujet plus intime.

La méthode de triangulation a pour avantage d'être transposable dans n'importe quelle situation, car elle nécessite uniquement de trouver un objet un tant soit peu intéressant et de l’utiliser pour brise la glace. Et afin de capter l'attention de votre interlocuteur, n'hésitez pas non plus à faire preuve d'humour et de sens de la dérision. Finis donc les moments de gêne et les silences inconfortables !

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.