Partager

Méfiez-vous de l’arnaque au rétroviseur cassé

C’est une arnaque par ruse qui semble être aussi simple à mettre en œuvre que juteuse pour les escrocs. Elle fait depuis quelques années des ravages, ciblant des automobilistes et les délestant de milliers d’euros. Les victimes sont généralement des personnes âgées mais la supercherie reste toute de même assez bien élaborée et rodée pour duper n’importe quelle personne.

Prétexter un accident pour réclamer de l’argent

La modus operandi est pratiquement toujours le même :

L’escroc, se baladant avec une voiture au rétroviseur cassé, simule un léger accident ou un accrochage avec une autre voiture et accuse l’automobiliste, généralement une personne âgée, d’avoir cassé son rétroviseur. Par la suite, lorsque la question du constat et de l’assurance est soulevée, l’escroc passe un faux coup de fil à son assureur, qui est en réalité un complice. Le faux assureur conseille alors à l’automobiliste de dédommager l’escroc en liquide prétextant que ça lui coutera moins cher, ou qu’il s’agit de la procédure normale à suivre et qu’il sera remboursé par virement bancaire le lendemain.

Pour finir, l’escroc conduit l’automobiliste au distributeur de billets le plus proche pour se faire remettre quelques milliers d’euros et disparaitre dans la nature, non sans avoir pris le temps de remercier chaleureusement sa victime.

A noter qu’il existe de petites variantes à cette supercherie. On peut ainsi avoir affaire non pas à un seul escroc mais à un duo ou un couple d’escrocs, un homme et une femme, conduisant une berline ou une voiture luxueuse pour pouvoir réclamer encore plus d’argent. On peut aussi être faussement accusé non pas d’avoir cassé le rétroviseur mais d’avoir rayé la voiture ou de tout autre dégât permettant de réclamer une somme en liquide.

Rester vigilant et ne jamais donner d’argent

Cette arnaque ayant fait des victimes à travers toute la France, il est conseillé de rester vigilant et de ne jamais remettre d’argent à qui que ce soit, si l’on se retrouve au milieu d’un accrochage ou d’un accident de voiture.

Si quelqu’un vous demande de le dédommager en liquide, relevez sa plaque d’immatriculation, le modèle de sa voiture, et contactez rapidement les forces de l’ordre.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.