Partager

Les enfants qui ont accès à des livres chez eux gagnent mieux leur vie une fois adultes

À une époque où la lecture semble tomber en désuétude au profit d’activités plus ludiques et interactives, les chercheurs s’efforcent plus que jamais d’en démontrer l’importance. Et leur démarche est loin d’être vaine ! Si peu populaire que puisse-t-être cette activité, elle continue de marquer une différence nette entre ses partisans et ceux qui s’en désintéressent. Lire serait donc bon pour chacun d’entre nous, et ce, sur différents plans. L’effort demandé par la lecture aurait notamment la contrepartie d’augmenter de manière significative les futurs revenus des enfants ayant eu la chance de grandir entourés de livres.         

Jusqu’à 21 % de revenus supplémentaires une fois adultes

Une étude menée récemment par des chercheurs italiens de l’université de Padova démontre clairement l’intérêt de donner aux enfants l’accès à la lecture dès leur plus jeune âge. L’enquête, étayée par des données recueillies auprès d’environ 6000 hommes européens de 60 à 96 ans, met en lumière l’impact des livres sur les revenus obtenus à l’âge adulte. Alors que le fait d’avoir suivi une année d’étude supplémentaire n’entraîne qu’une augmentation de 9 % des revenus, la présence de plus de 10 livres chez soi durant l’enfance amène, pour sa part, une plus-value de 21 % de revenus, soit de plus du double. En revanche, les chercheurs ont pu relever qu’un nombre beaucoup plus important de livres ne génère pas une différence significative.

L’enquête montre que ce n’est pas le seul fait de permettre aux enfants d’avoir des lectures extra scolaires qui serait déterminant pour cet accroissement des revenus. En effet, il semble que c’est l’arrière-plan socio-économique et culturel induit par la présence de livres qui changerait la donne pour l’avenir de ces enfants. Les livres constitueraient une sorte de preuve de l’importance donnée au savoir dans un foyer donné.

Cependant, il ne faut pas écarter les bienfaits de la lecture elle-même qui, au-delà d’être révélatrice d’un contexte favorable à l’élévation sociale, stimulerait la curiosité et l’ambition chez les plus jeunes. Plus encore, elle leur donnerait accès à une meilleure connaissance du monde. L’amélioration des capacités de communication tant verbales qu’écrites semble également être à l’origine d’une meilleure image donnée par l’individu dans le monde du travail. En outre, lire développe grandement l’imagination et l’empathie, causes d’une amélioration des rapports sociaux. Cela permettrait de manière plus générale de faire de ces enfants de meilleurs adultes.  

Il faut toutefois noter que cette étude ayant été réalisée auprès de personnes ayant grandi au milieu du XXe siècle, les conséquences de l’accès à la connaissance par le biais d’internet n’a pu y être pris en compte.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.