Partager

En arrêtant de fumer pendant 15 ans, vous serez en aussi bonne santé qu’une personne qui n’a jamais fumé

C’est ce que révèle une étude scientifique. Les fumeurs qui arrêtent de fumer pendant une période de 15 ans réduisent significativement leur risque d’insuffisance cardiaque et leur espérance de vie devient similaire à celle d’une personne qui n’a jamais fumé.

Pour arriver à ce résultat, le Docteur Ali Ahmed et ses collègues, du Washington DC VA Medical Center, ont analysé les données d’une étude portant sur la santé cardiovasculaire de personnes de plus de 65 ans.

Parmi les sexagénaires participant à cette étude, il y’avait 1297 personnes qui ont arrêté de fumer depuis au moins 15 ans, 2556 personnes qui n’ont jamais fumé et 629 personnes qui continuent toujours à fumer.

Suivies sur une période de 13 ans, seulement 21% des personnes qui n’ont jamais fumé et des anciens fumeurs, qui ont arrêté depuis au moins 15 ans, ont été victimes d’insuffisance cardiaque alors qu’on compte le double de ce pourcentage chez ceux qui continuent à fumer.

Toutefois et bien que les résultats aient été positifs pour tous les anciens fumeurs, ceux qui étaient considérés comme de gros fumeurs (un paquet de cigarettes par jour pendant 32 ans et plus), ont un pourcentage légèrement plus élevé. Ce pourcentage reste tout de même bien inférieur à celui d’une personne qui continue à fumer.

« Arrêter de fumer réduit également les risques de cancer du poumon et d’autres cancers  du tube digestif » a commenté Bich Tran, un chercheur de l’université Australienne New South Wales à Sydney, avant de rajouter que « Les risques de maladies commencent à diminuer dès qu’on arrête de fumer, même chez les personnes âgées ».

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.