Partager

Débuter la méditation : les bases pour bien méditer

Au lieu d’être une source de paix, votre vie ressemblerait plutôt à une gigantesque fabrique de stress ?! La méditation est exactement ce dont vous avez besoin. En effet, sa pratique quotidienne vous aidera à vous recentrer sur l’essentiel, tout en vous permettant de mieux vous connaître et de maîtriser vos fluctuations émotionnelles. Vous apprendrez ainsi à vivre pleinement l’instant présent et à en recueillir tous les bienfaits. Pour bien méditer, ces 10 bases sont essentielles.

Votre premier geste chaque matin

Ne serait-ce que cinq minutes par jour vous suffiront, les premiers temps, pour apprivoiser la technique de la méditation, jusqu’à en faire une habitude indispensable à votre bien-être quotidien. Propices à l’isolement et au silence, les premières heures du matin sont parfaitement appropriées à un exercice qui exige avant tout calme et concentration. De plus, en associant réveil et méditation, vous commencerez votre journée sous d’excellents auspices.

Trouvez un endroit calme

Pour pouvoir méditer correctement, du moins au début, vous devez trouver un endroit calme, entièrement dépourvu de sources de distractions. Par la suite, quand vous serez rompu à l’art de la méditation, vous serez capable de faire vous-même le vide autour de vous, où que vous vous trouviez : dans votre voiture, à votre bureau… Mais pour l’instant, la solitude et le silence vous sont indispensables. Votre chambre, votre jardin, et même votre salle de bain ! À vous de trouver la pièce de la maison qui vous convient le mieux.

Installez-vous confortablement

Vous serez incapable de vous concentrer si vous n’êtes pas confortablement installé, ou si des éléments extérieurs viennent vous troubler. Par exemple, bien que la position du lotus soit considérée comme étant la posture la plus appropriée à la méditation, elle n’est peut-être pas celle dans laquelle vous vous sentirez le plus à l’aise. Asseyez-vous plutôt en tailleur, ou allongez-vous.

En revanche il est important d’avoir le dos et le cou bien droits, afin de ne pas vous fatiguer rapidement et ne pas interrompre votre état de concentration.

Le silence et la solitude vous oppressent ? Mettez un fond de musique, vous n’avez qu’à taper « musique zen » ou « musique méditation » sur Youtube, et diffusez une huile essentielle relaxante, comme la lavande. Peu à peu, ces sons et ces odeurs deviendront familiers et créeront un cocon sécurisant dans lequel vous pourrez totalement vous laisser aller.

Ne vous posez pas trop de questions

Cessez de vous demander si vous avez adopté la bonne position, ou si la méditation est vraiment faite pour vous… Concentrez-vous plutôt sur ce qui se passe à l’intérieur de vous-même une fois que vous avez éteint vos appareils électroniques et refermé la porte. Que vous soyez installé sur votre lit ou à même le sol n’a aucune importance. Oubliez les bruits du monde et cessez de vous poser des questions. Ce qui compte, ce n’est pas ce qui se passe à l’extérieur de vous, mais bien à l’intérieur.

Dans un premier temps, observez votre respiration

En contrôlant le rythme de votre respiration, vous apprendrez à rentrer en vous, tout en préparant efficacement votre corps à l’exercice de la méditation. Inspirez profondément par le nez et expirez lentement par la bouche, en vous concentrant sur la façon dont l’air entre et sort de vos poumons. Peu à peu, vous parviendrez à sentir votre diaphragme se dilater. Comptez jusqu’à dix, puis recommencez, en essayant d’augmenter chaque fois davantage la durée de vos inspirations et expirations.

Des astuces pour vous concentrer

Au départ, vous éprouverez peut-être quelques difficultés à vous concentrer. Commencez par fixer votre attention sur un point en particulier, qui vous fera oublier tout le reste. Par exemple, sur les différentes parties de votre corps, en remontant des orteils jusqu’au sommet de votre crâne. Entraînez-vous à sentir mentalement vos pieds, vos jambes, vos hanches… Vous pouvez également allumer une bougie et vous focaliser sur sa flamme, ou simplement utiliser un objet qui vous inspire (un tableau, un bouquet de fleurs, une photo…)

Essayez de comprendre sans juger

Dans notre société obsédée par le culte de la performance, on tend souvent à juger plutôt qu’à comprendre. Lorsque vous méditez, vous devez vous efforcer de faire exactement l’inverse. Si vous vous acharnez à évaluer toutes les émotions et pensées qui vous traversent, vous créerez un barrage qui vous empêchera, peu à peu, de vous laisser aller à vos émotions. Au lieu de condamner d’entrée de jeu comme négatifs des sentiments comme la colère ou le chagrin, accueillez-les en vous. Observez-les sans les juger ni les réprimer ou les nourrir, puis laissez-les se dissiper petit à petit, comme un nuage emporté par le vente. Vous comprendrez ainsi la nature éphémère des sentiments et des émotions.

Laissez vos attentes derrière vous

De même, lorsque vous commencez à méditer, laissez de côté vos attentes et préjugés. La méditation a bien des façons de porter ses fruits : dans votre cas, ce ne sera pas forcément celle à laquelle vous vous attendiez. Si vous espérez sortir de votre corps ou avoir des visions pendant vos séances, vous risquez d’être déçu. Les bénéfices de la méditation sont plus réalistes que ce que certains pensent, et bien plus utiles au quotidien. Ouvrez-vous à cette expérience nouvelle et à ses enseignements en toute humilité et, surtout, ne vous laissez pas influencer par les récits des autres. En méditant, vous entreprenez une démarche singulière, pas une compétition.

Choisissez-vous un guide

Les premiers temps, vous éprouverez peut-être le besoin d’être guidé, ne serait-ce que parce que vous n’êtes guère habitué à la solitude. Un guide audio vous donnera des instructions claires pour vous initier à la méditation étape par étape, en même temps que la voix de ce mentor invisible vous fournira un support sur lequel focaliser votre attention.

Souriez et remerciez

À la fin de chaque séance, souriez et remerciez. Soyez reconnaissant d’avoir pu prendre ces quelques minutes pour vous et réjouissez-vous de disposer à présent de ce formidable outil pour vous aider à vous réconcilier avec vous-même. Ne cédez pas à la tentation d’abandonner, même si les fruits se font attendre : vous les cueillerez bientôt, n’en doutez pas.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.