Partager

Comment se débarrasser de sa rancœur

Lorsqu’une personne nous a blessé, trahi ou simplement offensé, on peut facilement se surprendre à nourrir de la rancœur envers elle. Et il n’y a là rien de plus commun. Mais quand le ressentiment devient profond et durable, une importante problématique se profile : doit-on vraiment laisser ce sentiment des plus négatifs nous dominer jusqu’à nous pourrir la vie au quotidien ? En d’autres termes, souhaitez-vous vraiment ressembler à ces individus aigris et rancuniers que tout un chacun fuit comme la peste ? Bien entendu, votre chat continuera certainement à vous supporter, mais peut-être serait-il préférable de chercher à retrouver un bien-être personnel et social en acceptant de pardonner ! Pour tous ceux et celles qui désireraient se débarrasser de leur rancœur et retrouver la paix intérieure, voici un petit guide des bons moyens pour y parvenir.

Bien comprendre sa rancœur pour mieux s’en détacher

1. Les effets destructeurs d’une rancœur durable

Outre le désagréable souvenir d’avoir été piqué au vif, la rancune, en s’installant, entraîne bien plus de désagréments qu’on pourrait le penser. La douleur ressentie lors de la trahison ne fera que s’amplifier au fil du temps et provoquera de nombreuses souffrances, tant psychologiques que sociales ou physiques. Nos relations avec les autres s’en verront détériorées. On se sentira fréquemment gagné par l’angoisse et la déprime, au point de ne plus réussir à profiter pleinement de la vie et on pourra même développer des sentiments de colère et de vengeance à l’égard de l’autre. Côté physique, il ne sera pas rare de souffrir de nombreux symptômes de stress.

2. Les bénéfices du pardon

Il a été prouvé que se débarrasser d’une forte rancœur serait source d’une nette amélioration de notre confort sur bien des points. On pourra ainsi constater la disparition du stress, de l’anxiété et de la dépression. Notre vie sociale s’en verra assainie et notre corps tout entier nous en remerciera : accroissement des défenses immunitaires, meilleure santé cardiaque, tension moins élevée. Sans compter que réussir à pardonner ne peut que renforcer son estime de soi !

3. Cerner les causes inhérentes à son ressentiment

La rancœur découle souvent d’une intériorisation de sa souffrance ou d’une mauvaise appréciation de la situation. On se sent victime d’un fait précis sans pour autant chercher à le dépasser. Cela peut se traduire par un refus de se confronter à la personne qui nous a fait du tort ou par l’extrapolation d’un acte ou d’une parole malheureuse. La plupart du temps, on s’interdira même d’exprimer ses sentiments négatifs. Ils ne pourront alors que prendre de l’ampleur.

4. Pourquoi aller de l’avant peut sembler irréalisable

La simple conscience du problème suffira rarement à le dépasser. Une rancune bien ancrée s’accompagnera communément de la sensation de se trouver dans une impasse. Tout ne dépend pourtant que de soi ! Le rôle de victime dans lequel on s’est enfermé devient une manière de vivre. Difficile alors de trouver comment s’en sortir et surtout, d’imaginer sa vie autrement.

5. Évaluer sa situation le plus honnêtement possible

Une fois que l’on a bien compris le fonctionnement de la rancœur, il sera bon de cerner sa situation particulière. La première chose consistera à se remémorer les faits et à mettre le doigt sur le vrai problème. Quelle est la raison véritable d’une telle souffrance et d’une telle colère ? Après quoi, il faudra prendre conscience que l’on ne peut pas réécrire l’histoire. Enfin, on devra accepter une fois pour toutes que c’est à soi seul d’agir et ne rien attendre de l’autre.

Se défaire efficacement de sa rancœur

1. Accepter de lâcher prise

Il s’agira ici de faire le tour des bénéfices que le lâcher-prise peut nous apporter : une énergie nouvelle, la paix de l’esprit et surtout la liberté de construire de nouveau ! Une fois fait, mettez ces points en balance avec votre rancœur et la fierté qui l’accompagne. Voilà votre motivation activée !

2. Décider de changer les choses

Le moment sera venu de faire un choix essentiel : prendre sa vie en main ou continuer à subir les conséquences de son ressentiment. Il est primordial de réaliser que rien de bon ne peut découler de notre colère, ni de notre « auto-victimisation ». Garder sa rancœur est peut-être la pire chose que l’on peut s’infliger dans ce contexte. Alors, décidez d’aller de l’avant et tenez-vous-y !

3. Évacuer sa rancune

Une rancœur non exprimée ne pourra que s’enraciner et accroître la douleur. En notant ses pensées et sentiments dans un carnet ou en en parlant à des proches ou à un thérapeute, on sera étonné(e) de se sentir tout de suite plus léger(e) et d’arriver à relativiser une situation jusqu’alors inextricable. On pourra également se confronter à la personne en cause et lui adresser directement les reproches que l’on a à lui faire.

4. Pardonner pour dépasser son mal-être

Loin de consister à tolérer l’offense qu’on nous a faite, pardonner signifie que l’on accepte de laisser le passé derrière soi et surtout, que l’on fait passer son propre bien-être avant tout. C’est bien à soi que l’on fait un cadeau lorsque l’on décide d’avancer. On pourra choisir d’exprimer son pardon à celui ou celle qui nous a fait du mal, mais ce n’est pas forcément nécessaire. L’essentiel sera de ressentir ce lâcher-prise et d’être enfin libéré(e).

5. Les mécanismes d’un pardon réussi

Voici quelques exercices à effectuer pour réussir à pardonner sincèrement sur le long terme :

  • Commencer par réévaluer son propre comportement dans la situation en cause.
  • Essayer de se mettre à la place de la personne que l’on tient pour responsable, pour tenter de comprendre son attitude.
  • Trouver les points positifs qui ont découlé de ces malheureuses circonstances.
  • Ne rien attendre de l’autre : ni excuses, ni changements.
  • Repenser aux fois où l’on a soi-même pu blesser les autres.
  • Ne pas hésiter à répéter ces opérations autant que nécessaire pour se débarrasser définitivement de sa rancœur.
C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.