Partager

Comment refuser poliment un rencard

Avoir à refuser les avances d’une personne et décliner son invitation à un rendez-vous galant est une situation délicate, inconfortable et stressante. Pour ne pas faciliter les choses, certaines personnes ne montrent pas forcément de signes qui pourraient vous mettre la puce à l’oreille. Dans ce contexte, il est facile de se retrouver déstabilisé et de perdre ses moyens face à la personne.

Afin de ne pas être pris(e) au dépourvu et pouvoir gérer calmement la situation, voici quelques principes de base qu’il est bon de garder à l’esprit :

Soyez sincère, clair(e) et direct(e)

Ne tournez pas autour du pot, ne faites pas trainer les choses en essayant d’être gentil et n’acceptez surtout pas un rendez-vous juste par pitié. Vous ne ferez que retarder l’échéance, remuer le couteau dans la plaie et faire souffrir encore plus la personne.

Soyez sincère et direct dès le départ, si vous avez un(e) petit(e) ami(e) dites-lui que vous avez déjà quelqu’un, si vous avez d’autres priorités ou si vous n’êtes pas intéressé  faites le savoir également.

Voici quelques exemples pratiques de réponses :

  • Merci mais j’ai déjà quelqu’un dans ma vie.
  • Tu es quelqu’un de bien mais ce n’est pas ce que je recherche en ce moment.
  • Je suis désolé mais je ne vois pas notre relation de cette manière.
  • Je t’apprécie bien mais je ne ressens pas de connexion entre nous deux.

Mettez-vous à sa place

Il faut beaucoup de courage pour dévoiler ses sentiments et faire le premier pas, alors tachez de respecter la démarche de la personne qui vient vers vous. Tant que la personne reste courtoise, évitez d’être vexé ou de montrer de l’aversion. Dites-vous qu’à sa place vous aimeriez également qu’on vous traite avec un minimum de respect.  

Choisissez soigneusement vos mots et laissez de côté toutes remarques désobligeantes. Pas la peine d’énumérer les défauts de la personne et de lui expliquer qu’elle n’est pas à la hauteur de vos attentes. Faites preuve d’empathie, de tact et de maturité et tout se passera pour le mieux.

Remerciez la personne, parce que c’est tout de même flatteur que l’on s’intéresse à vous, puis parlez-lui calmement et gentiment en lui signifiant poliment que les sentiments ne sont pas partagés.

Dissipez toute ambiguité

En refusant une invitation à un rendez-vous, rappelons qu’il est important de le faire poliment et avec tact mais qu’il est aussi important de ne pas laisser planer le doute, de ne pas donner à la personne de faux espoirs et ne pas lui permettre de croire qu’il reste une possibilité d’obtenir une réponse positive en insistant un peu.

Prenez vos distances rapidement et évitez les contacts par téléphone, texto ou sur Facebook si vous ne voulez pas créer de confusion. Autrement votre prétendant(e) va croire que vous hésitez à prendre votre décision et qu’avec un peu de temps ou en trouvant les bons mots, il/elle va réussir à gagner vos faveurs.

Ce sont là des conseils simples qui relèvent du bon sens, qui ne répondent peut-être pas à toutes les situations, mais ils vous éviteront bien des mésaventures. Si vous avez d’autres conseils à apporter ou des expériences à partager, n’hésitez pas à nous en faire part dans la section des commentaires.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.