Partager

Comment faire preuve de modestie et d'humilité peut améliorer votre vie

Il est courant de penser que pour améliorer sa vie, il faut avant tout se concentrer sur soi. Et beaucoup de personnes croient que la clé du bonheur et d’une vie réussie consisterait dans le fait de penser de manière égoïste, autrement dit de « s’auto-centrer » en permanence. Détrompez-vous, il n’en est rien ! Des études récentes ont montré que pour améliorer sa vie, il suffirait, au contraire, d’oublier un peu son ego et de se tourner vers les autres. Ainsi, une étude de 2014 menée par la psychologue Pelin Kesebir a démontré qu’outre leur qualité de vertus morales, modestie et humilité auraient un rôle prépondérant à jouer dans notre développement personnel et induiraient même une plus-value tangible dans la vie de tout un chacun. De la tranquillité de l’esprit à de meilleures performances professionnelles, on n’a que l’embarras du choix entre les bienfaits d’un comportement humble. Pour ceux qui ne s’y sont pas encore essayés, voici les bénéfices que pourrait vous apporter une vie de modestie et d’humilité.

1. Une amélioration de ses relations avec les autres

En premier lieu, il faut savoir que la gentillesse accompagnant l’humilité attirerait instantanément la sympathie des autres. C’est également l’altruisme et la générosité engendrés par la modestie qui provoqueraient cette amélioration des rapports sociaux. Nous savons tous que l’essence de toute relation est l’engagement réciproque. Or, les personnes humbles donneraient naturellement aux autres, tant leur aide que de leur temps, sans arrière-pensées et sans attendre la moindre contrepartie. D’où des rapports sociaux plus sains.

2. Un sentiment d’apaisement au quotidien

Chez la plupart des gens, l’angoisse de la mort apparaît comme une thématique récurrente. Son omniprésence dans les esprits et la lutte, ou la fuite, constante qu’elle implique va parfois même jusqu’à altérer notre qualité de vie. Il est apparu qu’une longue thérapie ne serait pas le seul moyen d’y remédier : l’humilité permettrait de mieux gérer l’angoisse de la mort. Plutôt que de se battre indéfiniment contre celle-ci, les personnes humbles essaieraient tout simplement de lui trouver une perspective utile et d’apprendre à vivre autrement avec l’idée de mort.

3. Un meilleur contrôle de soi-même (self-control)

Le détachement est sans nul doute une caractéristique essentielle d’un comportement modeste. Selon la psychologue Pelin Kesebir : « L’humilité implique une volonté d’accepter ses propres limites et leur place dans le grand schéma des choses, accompagné d’un niveau modéré d’auto-préoccupation. » Alors que l’auto-obsession conduirait à trop s’impliquer émotionnellement, l’humilité, quant à elle, serait source d’une plus grande attention à la situation elle-même et moins à soi. En découleraient, paradoxalement, une plus grande confiance en soi et une meilleure conscience de ses propres limites. C’est alors avec une plus grande modération que l’on gérerait les situations problématiques.

4. Une plus grande tolérance

Selon Kesebir, la modestie et l’humilité amèneraient l’homme à devenir plus aimable et plus ouvert d’esprit. En effet, haine et conflits sont souvent l’apanage d’un sentiment de supériorité. En nous montrant modestes, au contraire, nous nous placerions naturellement au même niveau que les autres et, ainsi, nous évitons de nous mettre en position défensive par rapport à nos croyances et convictions. De plus, rester humble impliquerait de ne pas croire que tout nous est dû.

5. La capacité de mieux avancer dans la vie

Selon Adam Grant, professeur à l’Université de Wharton en Angleterre, donner aux autres sans attendre une réciprocité quelconque, comme le font les personnes humbles, serait le meilleur moyen d’obtenir quelque chose en retour ! En outre, faire preuve de modestie permettrait d’apprendre et d’acquérir des connaissances chez les autres. Une étude menée en 2006 sur 55 étudiants a d’ailleurs démontré que ceux qui faisaient preuve d’humilité étaient en réalité ceux qui réussissaient le mieux leurs études et obtenaient les plus hauts diplômes.

6. De meilleures performances au travail

De la même manière, une étude de 2011 a mis en lumière le rôle essentiel de l’honnêteté et de l’humilité dans les performances professionnelles. En effet, les personnes modestes seraient enclines à avoir une meilleure représentation d’elles-mêmes qui les conduirait à être moins influençables et faire preuve d’un plus grand esprit d’équipe.

7. L’une des qualités d’un bon leader

Que l’humilité produise de meilleurs leaders n’est que la suite logique de ce que nous avons déjà énoncé. Bradley Owens, auteur d’une étude publiée dans l’Academy of Management Journal, relève que les dirigeants au caractère modeste ne sont pas uniquement mieux aimés par leurs employés, mais feraient également preuve d’une plus grande efficacité à leur poste de leader. En effet, leur force serait de se placer sur le même plan que leurs employés, ce qui les amènerait à reconnaître plus facilement leurs propres erreurs et à ne pas hésiter à mettre en avant les forces et qualités de leurs subordonnés.

8. L’humilité est bonne pour la santé !

Aussi étonnant que cela puisse paraître, l’humilité serait physiologiquement bonne pour notre santé. Selon une étude récente, faire preuve de gentillesse, d’une manière plus générale, aurait un impact bénéfique sur le système nerveux et le rythme cardiaque. Elle permettrait ainsi de diminuer les risques de maladies cardio-vasculaires.

Source : Spring.org.uk

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.