Partager

Comment être plus sociable

Avis aux timides, introvertis et autres sauvages : votre cas n'est pas désespéré ! Si tant est que vous le souhaitiez, vous pouvez tout à fait développer votre sociabilité, ceci afin d’améliorer vos relations avec les autres, élargir votre cercle de connaissances et enrichir votre vie. Voici donc quelques conseils pour être plus sociable et être plus à l’aise avec les autres.

1. Changez votre vision de vous-même et de l’autre

Si vous vous voyez comme l'équivalent humain d'un grizzli au sortir de l'hibernation affublé d'une rage de dents, il y a peu de chances pour que vous dégagiez autre chose qu'une aura d'ours mal léché ! Commencez donc par vous dire que vous pouvez être avenant, qu'en l'étant vous ne vous trahissez pas ni ne vendez votre âme au diable, et que les gens ne sont pas tous des personnages fourbes, prêts à abuser de votre toute nouvelle sociabilité...

2. Décortiquez votre embarras et mettez le doigt sur ce qui vous bloque !

Essayez de comprendre d'où vient le malaise que vous ressentez en société : est-ce dû à une mauvaise expérience, un manque d'assurance, une timidité maladive ? Ou bien êtes-vous tout simplement d'un naturel taciturne - auquel cas il y a lieu de vous demander quelles sont vos motivations pour changer ? Connaître les raisons de votre réserve excessive vous aidera à trouver les moyens de la contourner ou d'en venir à bout.

3. Ne boycottez pas les sujets "bateaux"

Du moins au début. Car ce sont eux qui vont vous permettre d'entrer en relation avec les autres. Certes, la pluie ou le beau temps n'ont rien de passionnant en soi, mais ils peuvent constituer de bonnes portes d'entrée vers d'autres thèmes et vers d’autre sujets de discussion parfois très intimes. Parler de ce qui vous a réuni là où vous êtes (anniversaire, mariage, événement...) peut aussi être un bon point de départ. C’est ce qu’on appelle de la triangulation. Vous pouvez en savoir plus en consultant notre article : « Parlez plus facilement aux personnes que vous ne connaissez pas grâce à la méthode de la triangulation »

4. Surmontez progressivement votre timidité

Vos rapports humains sont entravés par une tendance chronique à vouloir disparaître sous terre à chaque occasion mondaine (à savoir : réunissant plus de deux personnes en plus de vous...) ?! Efforcez-vous de vaincre ce handicap en procédant par étapes. Commencez par vous rendre dans des lieux publics susceptibles de favoriser les conversations impromptues avec des gens que vous connaissez au moins de vue : sortie d'école, café du village, réunion municipale... Vous pouvez aussi choisir des événements en lien avec vos passions ou vos compétences, afin de vous sentir plus à l'aise : randonnées thématiques, stages, conférences... Cela vous garantira de plus un centre d'intérêt commun - donc des sujets de conversation - avec les autres participants.

5. Ne parlez pas que de vous !

Franchement, rien n'est plus barbant que d'entendre quelqu'un que l'on vient à peine de rencontrer vous expliquer par le menu la généalogie de sa famille depuis le XVI ème siècle, ou les mystères insoupçonnés de son métier d'héliciculteur. Lorsqu'on vous demande ce que vous faites, soyez concis. Si votre activité ou vos passions coïncident avec celles de votre interlocuteur, il saura vous le dire ! Dans le cas contraire, essayez de vous intéresser aux hobbies et aux passions de l’autre. En bref, soyez urbain !

6. Restez simple et naturel(le)

Bien qu'il soit tentant d'en "rajouter" pour se rendre intéressant et / ou pour se protéger, vous ne serez jamais aussi accessible qu'en étant simplement vous, c'est-à-dire un être humain avec ses qualités et ses défauts, ses atouts et ses faiblesses. Les autres seront d'autant plus enclins à discuter avec vous qu'ils ne se sentiront pas écrasés par votre personnalité ou vos hauts faits - réels ou imaginaires.

7. Ne critiquez jamais les autres !

Critiquer les autres est le meilleur moyen de se faire des ennemis et d’engendrer des rancunes qui peuvent durer toute une vie ! Personne n’aime être critiqué. La majorité des gens, lorsqu’ils sont critiqués, vont se justifier puis se retourneront contre la personne qui les critique, en l’occurrence « vous ». Alors fixez-vous comme règle de conduite de ne jamais critiquer les autres et vous serez déjà largement plus sociable.

8. Apprenez à vous mettre à la place des autres

Dans tous vos échanges avec vos semblables essayez de considérer le point de vue de l’autre autant que le vôtre. Ne cherchez pas uniquement à tirer parti des autres et à les amener à faire ce que vous voulez. Essayez plutôt de les comprendre, de trouver un juste milieu et de faire en sorte que chacun trouve son compte dans la relation.

9. Soyez à l'écoute

Avez-vous remarqué combien peu de gens écoutent réellement leur interlocuteur ? Essayez donc d'avoir une discussion profonde et sincère avec un quidam rencontré à une soirée : au bout de dix secondes, vous le verrez jeter des regards ennuyés à droite et à gauche, au bout de vingt il vous marmonnera un vague "Ah oui ? Comme c'est intéressant..." et au bout de trente il prétextera n'importe quoi pour vous fausser compagnie... Eh bien, soyez différent : devenez un auditeur attentif. Outre que cela vous attirera la sympathie, il est beaucoup plus facile d'écouter que de parler pour des personnes au départ peu sociables. Et puis qui sait, peut-être développerez-vous une réelle empathie et prendrez-vous plaisir à devenir le confident d'un soir !

10. Montrez-vous aimable et avenant(e)

Ou à tout le moins bien élevé ! Ce qui implique de ne pas bailler d'ennui face au récit du dernier voyage de Paul et d'éviter de jouer sur votre smartphone pendant que Pierre vous explique en quoi consiste son travail. Rien ne vous oblige à vous passionner pour ce qu'on vous raconte, mais faites au moins l'effort de rester ouvert aux autres et d’envoyer des signaux positifs ! Ce qui nous amène au sourire que l’on va aborder dans le point suivant :

11. Souriez !

S’il est important de sourire pour s’attirer de la sympathie, il est encore plus important que votre sourire soit naturel et qu’il ne soit pas forcé. Pour ce faire, il faut adopter le bon état esprit, à savoir être détendu et avoir sincèrement envie d’aller vers les autres. À chaque fois que vous vous retrouvez entouré d’autres personnes, considérez que vous êtes invité à une fête et que vous allez vous amuser. Ainsi vous n’aurez aucun mal à sourire et à échanger avec les autres.

12. Cultivez la positivité

Bien que cela puisse parfois sembler un moyen facile de lier connaissance, évitez d'entamer la conversation par des considérations négatives, du type "Quel navet, cette pièce !" ou "Vous ne trouvez pas le buffet un peu bourratif ?". Tout un chacun doit déjà faire face au quotidien à suffisamment de choses négatives pour ne pas avoir envie d'en rajouter lors de ses sorties ! Bien entendu, rien ne vous interdit de faire des commentaires, mais essayez alors de les tourner de façon humoristique - sans en faire trop non plus !

13. Ne restez pas focalisé sur vous-même

Cette tendance à l'égocentrisme peut venir de votre crainte de ce que l'on va penser de vous. Dans ce cas, essayez de "sortir de votre tête" en vous entraînant régulièrement avec les gens que vous croisez. Comme quand vous étiez enfant, jouez à essayer de deviner ce que fait telle personne dans la vie, si elle est mariée, quelles sont ses passions...etc. Intéressez-vous aux autres, cela vous facilitera grandement le contact avec eux.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.