Partager

Comment arrêter de s’inquiéter pour rien

« Je suis un vieil homme qui a connu bien des difficultés mais la plupart d’entre elles ne se sont jamais produites »

- Mark TWAIN-

L’inquiétude est une réaction naturelle aux menaces, qui réveille la vigilance de l’être humain pour lui permettre de mieux faire face à toutes sortes de dangers. Malheureusement, elle peut également devenir un handicap et empêcher une personne de vivre pleinement sa vie lorsqu’elle occupe trop souvent son esprit.

S’inquiéter lorsqu’on se balade en forêt et que l’on se retrouve face à un ours, est tout à fait normal, mais se sentir préoccupé, à longueur de journée, à cause de la multitude de scénarios que l’on se fait dans sa tête, est problématique.

L’inquiétude excessive draine votre énergie, elle a des effets négatifs sur votre santé mentale qui peuvent entrainer la détérioration de votre santé physique. Heureusement, il existe des moyens pour se sortir de ce calvaire et retrouver une vie plus sereine :

1. Quelle est la pire chose qui puisse vous arriver ?

Posez-vous cette question et vous réaliserez rapidement que vos inquiétudes ne risquent pas de vous tuer. En réfléchissant au pire scénario qui puisse se produire, vous vous rendrez compte :

  • Que vos problèmes ne sont pas si graves que ça.
  • Qu’il y’a peu de chances pour que le pire scénario se produise.
  • Qu’il y’aura toujours des solutions pour s’en sortir.

2. Dressez la liste de vos inquiétudes

On se sent beaucoup mieux après avoir couché sur papier toutes ses inquiétudes. Selon une étude scientifique de l’université de Chicago, écrire permet de réévaluer la situation et de relativiser les choses pour ne plus revenir sur ses inquiétudes.

3. Respirez profondément

La respiration est une technique utilisée pour évacuer le stress et l’inquiétude en orientant ses pensées vers sa respiration et vers le moment présent. Les vertus de la respiration sur le contrôle de la pression sanguine et le rythme cardiaque ont été démontrées scientifiquement. Pour l’utiliser contre vos inquiétudes, il suffit de respirer lentement et profondément jusqu’à ce que toutes vos pensées négatives se dissipent.

4. Occupez votre esprit

À autre chose qu’à vous inquiéter. Trouvez une activité plus relaxante qui fasse dévier vos pensées du sujet de votre inquiétude. Au lieu de perdre votre temps à vous inquiéter, vous pouvez exploiter ce temps pour faire quelque chose de plus productif, apprendre quelque chose de nouveau ou vous adonner à un hobby.

5. Faites du sport

L’exercice physique libère des hormones (endorphine) qui ont un effet relaxant et qui permettent de réduire considérablement le stress et l’anxiété. On constate ainsi une nette amélioration de la confiance en soi et une diminution de l’inquiétude chez les personnes qui pratiquent régulièrement du sport.

6. Acceptez vos erreurs

Personne n’est parfait et nous commettons tous des erreurs. Les erreurs sont essentielles pour nous faire avancer dans la vie. Acceptez vos échecs et ne vous focalisez pas dessus, concentrez-vous plutôt sur ce que vous pouvez en apprendre et les leçons que vous pouvez en tirer pour progresser.

7. Dormez plus tôt

En vous couchant tard, vous augmentez vos chances d’avoir des pensées négatives et de stimuler vos inquiétudes, c’est le résultat d’une étude scientifique américaine. Prenez la bonne habitude d’aller au lit assez tôt pour profiter d’une nuit de sommeil régénératrice mentalement et physiquement.

8. Choisissez, vous-même, vos moments d’inquiétude

Dites-vous que vous vous autorisez à vous inquiéter pendant 15 minutes à partir de 14h par exemple, mais qu’après vous n’en avez plus le droit. Cela peut paraitre paradoxal, mais en consacrant un peu de temps à vos inquiétudes, vous serez plus libre durant le reste de la journée. Au fil des jours, cette routine deviendra tellement contraignante que vous mettrez fin définitivement aux séances d’inquiétude.

9. Prenez conscience de vos pensées

Prenez du recul pour analyser vos pensées et les schémas par lesquels ils alimentent vos inquiétudes. Les pensées négatives sont la cause principale de l’agitation qui règne dans votre esprit. Vous pouvez les stopper en  choisissant de penser plus positivement, en vous remémorant vos réussites et en gardant à l’esprit tout ce que vous vous estimez chanceux d’avoir, vous couperez ainsi le mal à la racine. Voyez toujours le bon côté des choses et les inquiétudes ne vous toucheront pas.

 

Il existe certainement d’autres méthodes pour vaincre l’inquiétude et l’anxiété chronique, si vous en avez quelques-unes à l’esprit, n’hésitez pas à nous en faire part dans la section des commentaires ci-dessous.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.

Commentaires : 2

Audrey, mardi 21 avril 2015
Le sport est bon pour le stress.Et permet de faire le point pendant qu on court et les evacuer. Pour moi ça marche
mimi, mardi 03 janvier 2017
J'ai perdu mon mari il y a 4 ans j'ai du mal a me sortir de la solitude ma famille à exploser je ne vois pas ma fille depuis 2 ans je ne connais pas ma petite fille j avais une copine qui n était pas stable tout le temps en mensonges donc je ne la contacte plus contact néfaste alors je suis seule heureusement je fais du yoga depuis 4 ans mais j'ai besoin de sortir