Partager

Comment arrêter de procrastiner et se motiver à reprendre le travail

Vous est-il déjà arrivé de vous réveiller gonflé à bloc, plein d’énergie,  bien décidé à accomplir de grandes choses et à abattre le travail important qui vous attend, pour au final vous retrouver à discuter avec des amis, lire des news, regarder la télé ou surfer sans but sur Internet ?  Encore plus déprimant, à chaque fois que vous reprenez le travail, sans même vous en rendre compte, vous déviez sur plein d’autres choses et à la fin de la journée vous vous apercevez que vous n’avez pas avancé sur l’essentiel.

Résultat des courses, vous êtes toujours en retard, vous avez du mal à vous mettre au travail, vous n’arrivez pas à atteindre vos objectifs et votre moral en prend un sacré coup.

Ce sont là quelques-uns des nombreux effets indésirables de la procrastination.

Pour sortir de ce marasme, vous devez retrouver le bon état d’esprit, vous remotiver, vous reconnecter avec votre travail et redonner du sens à ce que vous faites. A chaque fois que vous sentez que les choses vous échappent, que vous commencez à procrastiner et que vous n’arrivez pas à progresser,  essayez de :

1. Vous rappeler de l’importance de votre travail

Que vous soyez en train de bosser sur un projet au bureau, ou de réviser pour vos examens à la maison, pensez à ce qui est le plus important pour vous : clôturer votre projet, acquérir des compétences, obtenir un diplôme et construire votre avenir. Cette perspective vous stimulera, vous donnera la force mentale nécessaire pour reprendre le travail et vous permettra d’échapper au piège de la procrastination.

2. Retrouver votre passion

Il y’a certainement des côtés de votre travail et de vos tâches à accomplir que vous appréciez et qui vous procurent du plaisir. Pour certains le simple fait d’apprendre de nouvelles choses est gratifiant, pour d’autres c’est le pouvoir de s’exprimer, de créer ou d’être en contact  avec d’autres personnes. Renouez avec votre passion dans ce que vous faites et vous ne serez plus en panne de motivation.

3. Savoir ce qui vous bloque réellement

Il peut arriver que l’on se crée de faux obstacles, de fausses occupations ou que l’on se dise que l’on n’aura pas le temps de faire le travail aujourd’hui même si ce n’est pas le cas. C’est pour cela qu’il est important de vous interroger sur ce qui vous bloque et de vous assurer que vos contraintes sont bien réelles.  Vous découvrirez rapidement que la majorité de vos excuses ne sont pas justifiées et que le vieille adage qui dit qu’il ne faut pas remettre à demain ce que l’on peut faire aujourd’hui n’a jamais été aussi vrai.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.

Commentaires : 1

ParvenuARien, lundi 18 juillet 2016
Malheureusement, toutes ces bonnes idées peuvent ne pas suffire. Mais merci quand même.