Partager

Comment accélérer et stimuler la poussée des cheveux

Lorsqu’on parle d’apparence physique, de beauté, de charme ou de séduction, la chevelure est souvent évoquée au cours de la même discussion. De beaux cheveux brillants, soyeux et surtout très longs, ne laissent personne indifférent. C’est pour cela que nombreuses sont celles, et ceux, qui souhaitent faire pousser leur cheveux et obtenir une belle longueur rapidement.

Nous avons rassemblé sur cette page des conseils destinés à booster votre croissance capillaire, en se basant sur les recommandations de différents experts et en les complétant par celles de la Harvard Health Publications, pour une approche plus scientifique.

Néanmoins il ne faut pas trop se faire d’illusions, les cheveux poussent en moyenne de 1 à 1,5 centimètres par mois, autrement dit d’une dizaine de centimètres par an.

Nous vous invitons donc à prendre connaissance de nos conseils, et à faire preuve d’un minimum de patience afin de pouvoir constater des résultats :

1. Boire suffisamment d’eau

Buvez-vous suffisamment d’eau et régulièrement en journée ? Lorsque vous êtes déshydraté, que votre organisme manque d’eau, votre circulation sanguine se trouve ralentie et dégradée. Cela a un impact profond sur votre chevelure qui est alimentée et hydratée grâce à la circulation sanguine. Sans apport suffisant en eau, vos cheveux deviennent secs, fragiles et vous risquez même de les perdre. Pour une personne qui veut stimuler la pousse de ses cheveux, boire suffisamment d’eau chaque jour est essentiel et peut faire la différence. Avant de vous lancer à la recherche d’un moyen de faire pousser vos cheveux plus vite, assurez-vous que vous buvez assez d’eau quotidiennement. Pour ce faire vous pouvez consulter notre article qui répond à cette simple question : «Combien d’eau faut-il boire chaque jour ?».

2. Améliorer son alimentation

Ça ne saute pas aux yeux mais un cheveu est composé de deux parties : la tige et la racine. La tige est la partie visible du cheveu et qui est essentiellement constituée d’une protéine appelée la kératine. D’où l’importance d’une alimentation riche en protéines et que nous verrons par la suite. Mais la tige n’existerait pas sans la racine. Un peu à l’image d’une plante, c’est la racine invisible, se situant sous la peau, qui alimente et fait pousser le cheveu. En réalité la racine est la partie vivante du cheveu, et la tige est une partie dite morte, produite par la racine.

Pour résumer : les cheveux ne poussent pas par la pointe mais par la racine.

Si l’on souhaite voir ses cheveux pousser plus rapidement, il faut s’assurer d’avoir une bonne alimentation afin de répondre au mieux aux besoins en nutriments des racines, et leur donner les moyens de produire de belles et longues tiges.

En pratique, il faut privilégier et intégrer certains aliments bénéfiques à vos cheveux :

  • Poissons et viandes maigres : le saumon est particulièrement conseillé en raison de sa richesse en vitamine D, protéines et acides gras. Le poulet et autres volailles sont aussi une bonne source de protéines indispensables pour la formation de la kératine.
  • Œufs : les œufs contiennent de la vitamine B appelée aussi biotine. C’est cette même vitamine que l’on retrouve dans les compléments alimentaires destinées aux personnes qui veulent faire pousser leurs cheveux.
  • Amandes, noisettes et noix : la consommation régulière d’amandes, de noisettes et de noix, en plus de prévenir les maladies (problèmes cardiovasculaires, diabètes et même cancers), renforce vos cheveux et favorise leur croissance. Le secret des amandes, noisettes et noix réside dans leur richesse en vitamine E et vitamine B.
  • Lentilles et légumineuses : les lentilles, pois chiches, haricots et autres légumineuses sont une bonne source de protéines végétales, et encore plus important, ils contiennent du zinc, essentiel à la santé de vos cheveux.
  • Huile d’olive : du bon gras aussi bien pour votre cœur que pour votre chevelure. Ce n’est pas un hasard que l’huile d’olive se retrouve souvent dans les produits cosmétiques et les soins capillaires.

3. Manipuler ses cheveux délicatement

Les cheveux sont très sensibles et il faut éviter autant que possible de les fragiliser en les manipulant. Ainsi, il est déconseillé de les frotter vigoureusement ou de les exposer à une chaleur excessive pour les sécher. Il vaut mieux éponger l’eau délicatement avec une serviette et utiliser une serviette absorbante, en plus de l’air libre, pour le séchage. Par ailleurs, ne vous sentez pas obligé de les laver tous les jours. Deux, voire trois lavages par semaine suffisent amplement dans la majorité des cas. Autre information importante à garder en tête, il faut limiter les coups de brosse et ne pas brosser ses cheveux lorsqu’ils sont mouillés, sous peine de les abîmer. N’hésitez pas à prendre connaissance des 10 règles à suivre pour avoir de beaux cheveux.

4. Masser son cuir-chevelu

Le massage du cuir chevelu est un soin qui devient de plus en plus répandu dans les salons de coiffures, même si l’on peut tout à fait le faire soi-même à la maison. L’intérêt de ce massage étant d’améliorer la circulation sanguine et de mieux oxygéner les racines des cheveux pour les stimuler. C’est aussi un moment de détente et de bien être dont vous pouvez profiter seul ou avec une personne proche. Pour un massage simple du cuir chevelu, il suffit de faire bouger la peau délicatement à l’aide de vos doigts écartés et de parcourir ainsi toute la surface de votre cuir chevelu en partant de la nuque. Certaines personnes choisissent de le faire en même temps qu’elles se lavent les cheveux sous la douche. Ce qui procure, en y associant de l’eau, une agréable sensation de détente et de relaxation.

5. Faire de l’exercice physique

Oui oui, il s’agit bien de faire du sport. Pratiquer une activité physique régulièrement améliore la circulation sanguine dans votre organisme et à destination de votre cuir-chevelu. Ce qui se traduit par un meilleur approvisionnement en nutriments et en oxygène des follicules capillaires. Un autre phénomène bénéfique est également en jeu lors de l’effort physique, c’est celui de la purification et de l’évacuation, à travers la transpiration, des toxines ainsi que des impuretés qui peuvent boucher les pores de votre peau et de votre cuir chevelu.

Gardez toujours à l’esprit que vos cheveux puisent les ressources nécessaires à leur croissance dans votre corps, à partir de la racine. En faisant du sport, vous maintenez votre corps en bonne santé et cela se reflète forcément sur l’état de votre chevelure.

6. Consulter son médecin

Pour finir, si malgré tous vos efforts vos cheveux ne poussent toujours pas, ou bien vous remarquez qu’ils sont clairsemés à certains endroits, ou alors qu’ils ont tendance à chuter, il est possible que ce soit le signe d’un problème de santé. Dans ce cas, votre médecin est le mieux placé pour vous indiquer l’origine du problème, le soigner, et vous permettre par la même occasion de retrouver une belle et longue chevelure. Au moindre doute, orientez-vous vers votre médecin.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.