Partager

Changer de métier : 11 conseils pour réussir sa reconversion professionnelle

Chaque jour, vous vous rendez au travail un peu plus morose que la veille, à l’idée d’effectuer inlassablement les mêmes tâches. Vous avez bien essayé de vous raisonner et d’appréhender votre emploi différemment, mais rien n’y fait. Ces années de routine commencent à avoir raison de vos nerfs et de votre moral. Peut-être même pensez-vous que vous êtes en train de passer à côté de votre véritable vocation. Et s’il n’était pas trop tard pour tout bousculer et poser cette démission qui vous brûle les doigts ? C’est décidé, demain vous allez changer d’horizon et reprendre votre vie en main pour vivre de vos passions. Finie la monotonie de ce travail qui ne vous correspond plus, bonjour au nouveau départ plein de promesses ! Attention, toutefois : réussir son changement de carrière nécessite de bien s’y préparer. Voici 11 conseils qui vous aideront à réaliser votre reconversion professionnelle dans les meilleures conditions.

1. Faire le point sur sa situation professionnelle actuelle

Avant de tirer un trait sur votre carrière initiale, il est préférable que vous sachiez exactement où vous en êtes. Avez-vous réellement cessé d’aimer votre activité ou s’agit-il d’un ras-le-bol momentané ? De même, votre insatisfaction est-elle liée à l’emploi que vous occupez ou bien à l’entreprise dans laquelle vous évoluez ? Le changement amenant nécessairement une perte de confort et de repères, assurez-vous de bien faire le tour des points positifs et négatifs de votre situation présente avant toute prise de décision.

2. Accepter le changement

Décider de « se recycler » professionnellement constitue une prise de risques. Il faut vous attendre à vivre un bouleversement qui touchera aussi votre vie personnelle. Il sera donc important de bien mesurer les implications de votre démarche et de vous y préparer, ainsi que vos proches. Ayez notamment conscience qu’il est très probable que vous devrez commencer votre nouvelle activité en bas de l’échelle et que votre salaire sera inférieur à celui que vous percevez aujourd’hui.

3. Ne pas trop se mettre la pression

Ne pas passer le pas à la légère ne signifie pas pour autant que vous devez paniquer à l’idée de ce changement de carrière ! Il est évidemment possible de se tromper ou d’échouer lorsque l’on choisit de faire un nouveau travail. Cependant, à une époque où il est courant d’expérimenter différentes branches et divers postes au cours de sa vie, considérez seulement cette reconversion comme l’une des nombreuses possibilités qui s’offrent à vous !

4. Interroger ses aspirations

C’est en puisant dans vos talents et dans vos centres d’intérêt que vous vous dirigerez le plus sûrement vers le succès et l’épanouissement professionnels. Commencez par définir ce qui vous déplaît et ce que vous ne souhaitez plus faire, puis demandez-vous quels domaines d’activité vous stimulent et pour lesquels vous êtes particulièrement doué(e).

5. Évaluer ses qualités et compétences

Tout au long de vos expériences professionnelles et de votre vie personnelle, vous avez développé un certain nombre de qualités et d’aptitudes. Alors que certaines n’ont rien à voir avec la carrière que vous envisagez, d’autres pourront, au contraire, vous être utiles dans votre futur emploi. Que ce soit seul(e), avec l’aide de vos proches ou à l’occasion d’un bilan de compétences en entreprise, dégagez tous vos points forts. Ils vous aideront à définir LE poste qui est taillé pour vous !

6. Éviter les changements brutaux

Vous pensez avoir bien cerné vos envies et vous vous sentez prêt(e) à quitter votre emploi pour vous lancer à corps perdu dans votre nouvelle voie ? Face à votre enthousiasme débordant, essayez de faire les choses calmement ! En cédant à l’impulsivité, vous ne feriez que commettre des erreurs. Prenez plutôt le temps d’opérer votre changement professionnel en douceur en vous préparant au mieux à votre reconversion.

7. Bien s’informer sur la carrière envisagée

Entre l’idée que l’on se fait d’un emploi et la réalité concrète, il y a parfois tout un monde ! Alors, au lieu de risquer une désillusion une fois en poste, renseignez-vous de toutes les manières possibles sur les avantages et les inconvénients de la carrière que vous souhaitez embrasser. Pour ce faire, rien de tel que de se constituer un réseau de contacts professionnels dans le domaine concerné, via LinkedIn ou Viadeo, par exemple. Ils pourront répondre à toutes vos questions et vous faire profiter de leurs connaissances du secteur d’activité. Sans compter qu’ils vous permettront éventuellement de trouver un emploi par la suite.

8. Faire un essai avant de se lancer pour de bon

Aussi indispensables qu’elles soient, les informations que vous aurez glanées sur votre future activité ne remplaceront jamais l’expérience sur le terrain. Consacrer quelques heures de votre temps hebdomadaire à travailler comme bénévole ou stagiaire dans la branche qui vous intéresse vous permettra de vous confronter au quotidien du métier et de confirmer, ou non, votre choix.

9. Obtenir les compétences nécessaires à son nouveau poste

Les aptitudes dont vous disposez déjà, ainsi que les différentes expériences que vous aurez accumulées, seront essentielles à votre recherche d’emploi. Mais pour mettre toutes les chances de votre côté, faites en sorte de développer vos compétences et d’en acquérir de nouvelles en vous inscrivant à des cours du soir ou à des cours « en ligne », ou bien en profitant des formations payées par votre employeur actuel.

10. Trouver des entreprises qui répondent à ses attentes

Savoir quel métier vous correspond ne vous suffira pas à trouver l’emploi de vos rêves. Bien qu’il s’agisse de l’élément principal de votre reconversion, le poste ne fait pas tout. L’environnement de travail, les objectifs de l’entreprise qui vous emploiera et les perspectives d’évolution dans cette activité sont également à prendre en compte. Gardez en tête qu’une grande partie de votre bien-être professionnel en dépendra !

11. Savoir se vendre au mieux

Cela fait peut-être longtemps que vous ne vous êtes pas retrouvé(e) sur le marché du travail. Pour optimiser vos chances de décrocher l’emploi tant espéré, quelques règles de base sont à respecter :

  • Présenter un CV clair et concis (1 ou 2 page(s) maximum) qui donne envie d’en savoir plus sur votre profil et de vous convoquer en entretien.
  • Croire en ses capacités pour mieux en persuader les autres.
  • Comprendre ce que recherche l’employeur et montrer que l’on serait un élément indispensable à l’entreprise.

Sourire ! Votre nouvelle vie commence !

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.