Partager

Bien dormir : alcool et sommeil ne font pas bon ménage

Vous êtes-vous déjà réveillé complètement usé et fatigué après une longue nuit de sommeil ?  C’est ce qui se produit lorsqu’on consomme de l’alcool avant d’aller dormir.

Beaucoup de gens croient à tort que prendre une bière, un petit verre de vin ou une liqueur avant d’aller se coucher permet d’adoucir leurs nuits.

S’il peut aider certaines personnes à s’assoupir, les résultats de plus de 27 études scientifiques révèlent que l’alcool n’améliore pas du tout la qualité du sommeil, bien au contraire, il perturbe considérablement la phase de sommeil paradoxal. Et plus vous buvez, plus les effets négatifs sont accentués.

Le sommeil paradoxal est le cinquième et dernier stade du sommeil qui intervient environ 90 minutes après que l’on se soit endormi. Ce cinquième stade est très important car c’est celui qui nous permet de rêver mais aussi de régénérer et  de récupérer nos forces.

« On peut croire que l’alcool aide à bien dormir parce qu’il aide à s’assoupir, mais globalement il est plus perturbant pour le sommeil, particulièrement dans la seconde partie de la nuit » affirme le chercheur et directeur médical du London Sleep Center Irshaad Ebrahim avant de rajouter : « l’alcool perturbe également la respiration et peut conduire à faire de l’apnée du sommeil ».

Il ne faut donc pas s’en remettre à l’alcool pour bien dormir mais plutôt adopter de bonnes habitudes telles que faire du sport régulièrement,  éviter la caféine, et bien sur l’alcool, avant de se coucher, ou encore de créer une routine et d’aller au lit à la même heure tous les soirs.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.