Partager

Arrêter de se comparer aux autres : pourquoi et comment y arriver ?

Mon meilleur ami a un meilleur travail que moi, ma voisine gagne plus d’argent, mon frère est plus sportif, ma sœur plus jolie… S’il y a bien une mauvaise manie que la plupart des êtres humains ont en commun, c’est celle de se comparer sans cesse aux autres. La société dans laquelle nous vivons contribue à cet état d’esprit en plaçant constamment les individus en compétition les uns aux autres, que ce soit par le biais des médias ou de l'échelle sociale. Pourtant, nous avons tout à gagner à arrêter de scruter à la loupe nos congénères et à nous concentrer sur la seule chose importante : la manière dont nous, nous vivons notre vie et nous faisons en sorte que notre court passage sur terre soit positif.

Vous comparer aux autres ne vous fait pas du bien

- Une mauvaise estime de soi

Se comparer aux autres est un cycle sans fin dans lequel il est aisé de se laisser aspirer et qui nous remplit de ressentiment et de doute. Il est facile de perdre toute confiance en soi lorsqu’on regarde en permanence ce que font, en apparence, de mieux les autres.

- Une accumulation inutile

On devient de plus en plus envieux et on en veut toujours plus : plus d’argent, plus d’amis, plus de vacances… Or, il est prouvé que l’accumulation de « richesses » ne rend pas plus heureux ni plus serein. C’est un combat perdu d’avance.

- Un rapport toxique aux autres

Focaliser sur les qualités des autres instaure un rapport de dépendance entre eux et moi. En se comparant sans cesse à son prochain, on crée une relation conflictuelle, basée sur la compétition et non sur la collaboration. Pourtant, il est plus sain de prendre les gens que nous admirons comme moteur pour progresser plutôt que comme objet de jalousie.

- Une perte de temps considérable

Il faut prendre conscience qu’à trop se concentrer sur les réussites et les échecs des autres, on en oublie de penser à soi-même. Il est beaucoup plus productif d’utiliser son temps libre à chercher à s’améliorer et à entamer un travail d’introspection plutôt que de ruminer sur ce que les autres ont de plus et sur ce que je ne possède pas.

Comment arrêter de se comparer aux autres

- Se rappeler qu'on ne connaît pas les autres

Pour stopper cet engrenage, il convient de prendre conscience que notre jugement est forcément faussé. A part notre famille, nos amis les plus proches ou notre conjoint, nous ne connaissons pas les autres dans leur globalité. Personne n’est parfait et chacun s’efforce de se montrer à la communauté sous son meilleur jour, en dévoilant seulement ce qu’il veut que les autres voient. La voisine qui vous semble si heureuse et complice avec son mari est peut-être en instance de divorce. Le collègue qui a su se rendre indispensable au travail et parvient à accomplir plusieurs tâches en même temps ne rêve peut-être que de démissionner. Pas la peine donc de se faire des films et de tirer des conclusions en se basant sur des apparences.

- Faire une liste de ses qualités

Prendre conscience de ses atouts, de ses compétences et de ses capacités est essentiel pour acquérir une bonne estime de soi. N’hésitez pas à faire une liste récapitulative de tout ce qui fait de vous une personne bien, estimable et estimée. Vous serez souvent surpris de constater que vous possédez beaucoup plus de qualités que de défauts dignes d’être pris en compte.

- Penser à tout ce qui nous rend heureux

En cas de baisse de moral, il est crucial de se rappeler toutes les bonnes choses de notre existence : un travail intéressant, un partenaire aimant, un cadre de vie agréable, un corps en parfaite santé… Cela permet de se rendre compte de la chance que nous avons.

- Se comparer à son ancien moi

Si vous n’arrivez pas à vous empêcher de vous comparer à quelqu’un, tentez à la place de vous comparer… à vous-même ! La personne que vous êtes aujourd’hui n’a rien à voir avec celle que vous étiez il y a un an, ni avec celle que vous serez dans deux ans. Il est bon de constater à quel point nous avons évolué et d’en tirer la motivation suffisante pour continuer à avancer, peu importe dans quel domaine.

- Avoir conscience de ses limites

Avant de vous mettre à envier les autres, rappelez-vous que vous ne partez pas du même niveau. Certains ont naturellement des facilités dans certains domaines. Cela ne veut pas dire que vous n’arriverez jamais au même stade : sachez cependant reconnaître que vous aurez besoin de travailler plus pour y parvenir, mais que votre mérite sera d’autant plus grand.

- Relativiser

Enfin, pour arrêter définitivement de se comparer à son prochain, il convient de remettre les choses à leur juste place. La beauté, la richesse, le nombre d’amis : tout cela est de très peu d’importance face à des valeurs beaucoup plus difficilement mesurables telles que la générosité, l’humilité, le courage, la loyauté… Des qualités qui valent vraiment la peine d'être admirées !

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.