Partager

Ce qu'il faut faire en cas d’accident de voiture

Vous avez beau être un très bon conducteur ou une très bonne conductrice, vous n’êtes pas à l’abri d’un accident de voiture. Car même si vous êtes irréprochable dans votre conduite les autres ne le sont pas forcément. Lorsqu’on est impliqué dans un accident de voiture pour la première fois, cela peut-être déroutant, stressant et déstabilisant. Une foule de questions se bousculent alors dans votre tête : dois-je déplacer mon véhicule ? Est-ce que je dois appeler les forces de l’ordre ? Comment je vais faire pour être indemnisé ? …etc.

À travers cet article nous allons tenter de répondre à toutes ces questions dans l’ordre et au fur et à mesure du déroulement d’un accident de voiture. Suivez ces conseils et vous devriez n’avoir aucun mal à gérer la situation :

Gardez votre calme et arrêtez-vous !

La première chose à faire si vous êtes mêlé à un accident de la route ou un accrochage c’est de garder votre calme et de maîtriser vos nerfs. Pas de panique ! Vous avez besoin de garder la tête sur les épaules pour faire face à la situation de manière lucide.

La deuxième chose à faire absolument c’est de vous arrêter et d’immobiliser votre véhicule. Ne cherchez surtout pas à quitter les lieux de l’accident, sinon vous risquez d’être poursuivi pour délit de fuite. Le délit de fuite est puni de trois ans d’emprisonnement et jusqu’à 75000€ d’amende, selon l’article 434-10 du code pénal.

Assurez-vous d’être en sécurité

En cas d’accident violent, assurez-vous que vous n’êtes pas blessé et que vos passagers n’ont pas été touchés non plus. Après avoir confirmé que personne n’a été gravement atteint lors de l’accident, si vous estimez que votre véhicule se trouve dans un endroit dangereux, il est primordial de le déplacer sur le côté de la route ou sur la bande d’arrêt d’urgence. Néanmoins il peut arriver que votre voiture ne puisse être déplacée, à ce moment-là sortez de la voiture et allez vous mettre à l’abri vos passagers et vous (idéalement derrière la glissière de sécurité).

Appelez les secours, si nécessaire

Lorsque vous êtes confronté à un accident grave, et à plus forte raison s’il y’a des blessés, n’hésitez pas à composer l’un des numéros d’urgence : le « 17 » pour police secours ou le « 15 » pour le SAMU. Les secours seront rapidement sur place alors soyez patient(e) et n’essayez surtout pas de déplacer une personne blessée, vous risquez d’aggraver son état !

Délimitez la zone de l’accident

Allumez vos feux de détresse, mettez votre gilet de sécurité jaune avant de sortir de la voiture et puis installez le triangle de sécurité si vous être en dehors de la bande d’arrêt d’urgence et si vous estimez pouvoir le faire sans vous mettre en danger, autrement le triangle n’est pas nécessaire.

Ces quelques précautions vous éviterons de causer un carambolage et vous permettront de figer le lieu de l’accident.

Echangez les informations et remplissez le constat

Une fois votre voiture à l’arrêt et tout le monde en sécurité, vous pouvez procéder à l’échange des informations et à l’établissement d’un constat. Dans la mesure où les personnes concernées par l’accident sont d’accord sur les circonstances ainsi que sur les causes, ils peuvent remplir ensemble un constat à l’amiable et le signer, pour le transmettre à leurs assureurs respectifs par la suite. En revanche si un accord n’est pas trouvé, chacun remplira son propre constat de son côté. D’où la nécessité de relever la plaque d’immatriculation du ou des conducteurs impliqués dans l’accident.

Information importante : vous disposez d’un délai de 5 jours maximum après l’accident pour établir le constat et l’envoyer à votre assureur.

Prenez des photos

Afin de vous aider à rassembler toutes les informations nécessaires pour renseigner le constat, mais aussi pouvoir revenir sur certains points et les vérifier, prenez des photos ! Commencez par les plaques d’immatriculation, puis les véhicules (selon différents angles qui mettent en évidence les dommages occasionnés), sans oublier le lieu de l’accident.

Gardez les photos précieusement. Vous vous rendrez rapidement compte qu’elles vous seront d’une grande utilité.

Contactez votre assureur

Vous pouvez appeler votre assureur juste après l’accident et alors même que vous être encore sur les lieux, ce qui vous permettra d’avoir des conseils sur la marche à suivre et la bonne manière de réagir.

Dans tous les cas gardez votre calme, ne rentrez pas en conflit avec les autres conducteurs ou les passagers et ne signez pas de constat si vous n’êtes pas d’accord !

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.