Partager

12 questions à se poser avant de partir vivre à l’étranger

Qui n’a jamais songé à tout quitter pour aller s’installer dans un autre pays ?! L’idée de partir et de refaire sa vie à l’étranger séduit bon nombre de personnes. Mais alors que certains concrétisent leur rêve, finissent par s’installer durablement et s’épanouir pleinement dans leur pays d’accueil, pour d’autres l’expérience n’est pas forcément concluante et tourne court pour s’achever sur un retour au pays d’origine.

Il apparait donc important de bien préparer son départ et de se poser les bonnes questions avant de faire ses valises pour partir vivre à l’étranger. Afin de mettre toutes les chances de votre côté et réussir votre installation dans votre pays de destination, voici quelques-unes des principales questions qu’il est bon de se poser au préalable:

1. Avez-vous une raison valable de partir ?

La première question à vous poser dans le cadre d’un projet de vie à l’étranger c’est : « pourquoi ? ». Ou en d’autres termes, est-ce que quitter votre pays aura forcément un impact positif sur votre vie ? En sachant que si votre situation actuelle ne vous satisfait pas, le départ vers un autre pays n’est qu’une solution parmi tant d’autres. Vous pouvez aussi déménager dans une autre ville, en restant dans votre pays d’origine, ou bien changer de métier, ou encore faire le ménage dans votre entourage. À vous de peser le pour et le contre et d’évaluer les alternatives selon votre situation.

2. Obtiendrez-vous les visas et la carte de résidence ?

S’installer dans un pays étranger s’accompagne généralement d’une demande de visa voire de l’obtention d’une carte de résidence. Il y’a donc toute une procédure, qui peut être longue et coûteuse, par laquelle il faut passer, et un grand nombre de critères à remplir pour recevoir le précieux sésame. C’est seulement en étant pleinement informé des modalités d’entrée et de séjour du pays de votre choix que vous saurez si vous êtes prêt à les accomplir et à vous y soumettre dans l’optique de vous installer définitivement.

3. Disposez-vous des ressources financières nécessaires ?

Un projet de vie à l’étranger implique des dépenses qui commencent bien avant la date fatidique du départ. Certains pays imposent même de justifier d’un montant minimum sur son compte en banque pour pouvoir prétendre à y séjourner ou s’y installer.

Par ailleurs, il faudra bien subvenir à vos besoins durant la période d’installation et de recherche d’emploi qui peut s’étaler sur plusieurs mois. Se constituer un fond de départ est donc indispensable au bon déroulement de ses plans.

4. Savez-vous où vous allez loger ?

C'est une question qui devra se poser très tôt dans votre réflexion. Avoir un logement sur place à partir duquel on pourra lancer ses démarches, découvrir son nouvel environnement et surtout un toit sur sa tête en fin de journée pour reprendre des forces est une question vitale. Que vous comptiez louer un appartement ou acheter une maison, renseignez-vous et prenez vos dispositions à l’avance.

5. Parviendrez-vous à trouver un emploi ?

À moins d’être riche vous devrez certainement vous trouver un emploi pour subvenir aux besoins de votre nouvelle vie. Analyser les chiffres du chômage local vous donnera un aperçu de la situation, même s’il ne vous garantit en aucun cas de trouver un emploi. N'oubliez pas non plus que vos diplômes n'ont pas systématiquement la même crédibilité à l'étranger. Et si vous fondez tous vos espoirs sur la promesse d’un employeur, avant votre départ, assurez-vous qu'il s'agit là d'une offre sérieuse.

6. Avez-vous une idée du coût de la vie ?

C’est en fonction de vos charges (alimentation, transport, logement..) que vous pourrez évaluer avec plus de précision les sommes nécessaires pour réaliser votre projet, mais aussi vos prétentions en matière de salaire lorsque vous chercherez un emploi. Le montant moyen du loyer dans la région où vous souhaitez vous installer ou le coût des transports en commun sont des exemples d’informations précieuses sur le coût de la vie, que vous devriez avoir en votre possession avant de partir vivre à l’étranger.

7. Serez-vous capable de vous adapter à une autre culture ?

Un nouveau pays, c'est une nouvelle culture, mais également une nouvelle langue. Il serait judicieux de voyager vers une région dont la langue officielle ne vous est pas totalement inconnue. Vous pouvez vous installer dans un pays afin d'y apprendre la langue, mais c'est un pari risqué, car si n’arrivez pas à être totalement intégré, vous n’aurez d’autre choix que de refaire vos valises. Plus vos connaissances linguistiques et votre culture sont en accord avec votre pays de destination, et plus vous augmenterez vos chances de vous y plaire et de vous y installer rapidement et durablement.

8. Et vos proches dans toute cette histoire ?

Pour réussir son déménagement, il faut savoir se projeter dans l’avenir, mais il ne faut pas oublier le présent pour autant. Même si vous partez avec des amis ou en famille, vous allez laisser beaucoup de personnes derrière vous. Il faut donc prendre le temps de considérer soigneusement les effets d’une rupture du lien fort que vous partagez avec vos proches. Qu'est-ce qui est le plus important pour vous : une nouvelle vie, ou les acteurs de votre vie actuelle ? Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse, il n'y a que votre avis qui compte.

9. Avez-vous pris connaissance des lois en vigueur ?

Que ce soit à titre personnel ou professionnel les lois en vigueur peuvent constituer une contrainte très importante. Dans certains pays vous devrez repasser votre permis de conduire par exemple, dans d’autres vous ne pourrez créer votre entreprise sans avoir un associé qui soit citoyen du pays en question. Sans parler des lois concernant la détention ou la consommation de diverses substances (alcool, cannabis …), dont l’ignorance peut vous conduire directement en prison !

10. Que faire des affaires que vous avez accumulées ?

Il existe trois solutions possibles : soit vous amenez toutes vos affaires avec vous, ce qui fera grimper considérablement vos frais d’installation, vous vendez tout avant votre départ, ou alors vous trouvez un endroit où stocker vos biens (dans un box, un garage, chez des amis …). Pour prendre la bonne décision, il faut estimer, de manière réaliste, à quel degré on souhaite s’engager dans son projet de vie à l’étranger. Si c'est un aller simple, inutile de stocker.

11. La question de la nourriture

En fonction du pays où vous emménagerez, la culture gastronomique peut être drastiquement différente. Qu'il s'agisse de la composition des repas ou de la manière de les prendre, votre estomac et vos papilles peuvent être aussi dépaysés, voire trop dépaysés. Dans certains pays, le véganisme et le régime sans gluten sont par exemple absents, et dans d’autres pays la consommation d’alcool est un sujet tabou.

12. Accepteriez-vous le fait d’être considéré comme un étranger ?

Vous aurez beau parfaitement parler la langue et porter des vêtements locaux, vous serez toujours un étranger pour certains habitants de votre pays d’accueil. Votre nom peut être une source de curiosité, vos papiers d'immigré pourraient attirer l'attention, et beaucoup de questions vous seront certainement posées. Selon votre caractère, ce sera une bénédiction, ou une malédiction.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.

Commentaires : 1

sousou1600, mardi 22 novembre 2016
merci pour équipes et pour léfort que vous faites c"est vraiment très intéressant les petits conseils merci