Partager

12 conseils et astuces pour bien cuisiner

Cuisiner est l’une de ces choses que nous devrions tous apprendre à faire. Au-delà de l’aspect pratique, qui est celui de préparer soi-même ses repas et ceux de ses proches, savoir faire la cuisine est bon pour la santé, tel que démontré par des études scientifiques sérieuses, mais aussi bon pour votre portefeuille. Les économies réalisées en mangeant des plats que vous avez préparés vous-même plutôt qu’en allant au resto, ou bien en achetant des plats industriels, sont loin d’être négligeables. Et puis faire la cuisine, et c’est par cet argument que nous aurions dû commencer, est un vrai plaisir pour les sens.

Toutefois, s’il existe des plats simples que tout un chacun peut réaliser sans grande difficulté, faire de la bonne cuisine nécessite un certain savoir-faire et surtout de l’expérience.

Nous avons rassemblé sur cette page quelques bonnes pratiques, conseils, et astuces de base, sur lesquelles s’accordent les plus grands chefs, et qui vous vous aideront à améliorer vos talents de cuisinier ou de cuisinière.

1. Tout commence avec le choix des ingrédients

Régaler sa famille ou ses amis, du début à la fin d’un repas, commence avec des ingrédients riches en goûts et de première fraîcheur. En choisissant des fruits et légumes de saison, vous séduirez même les fins gourmets, avec des recettes simples du quotidien : au meilleur de leur maturité, ils vous garantissent des recettes savoureuses. Achetez-les en dernières minutes pour conserver tout leur croquant ou leur fondant. Si vous le pouvez, allez les chercher directement chez le producteur et réservez votre poulet fermier.

2. Se munir de bons ustensiles est primordial pour bien cuisiner

Offrez-vous du matériel de qualité professionnelle pour une cuisson parfaite. Le revêtement de vos poêles influe sur la qualité de cuisson et la quantité de matière grasse utilisée. Choisissez le récipient recommandé dans la recette pour éviter les surprises. Entretenez vos cuillères et spatules, sinon elles nuiront à la tenue des aliments cuits. Un couteau de bonne qualité vous permettra d’obtenir des morceaux présentables. Pensez à l’entretenir correctement.

3. Ne vous aventurez pas dans une recette sans en avoir pleinement pris connaissance

Lisez deux fois une recette avant de vous lancer dans sa réalisation. Vous pourrez ainsi évaluer le niveau de difficulté et les techniques à maîtriser. Vérifiez si la préparation nécessite de prévoir un temps de pause ou une marinade. Sortez la viande du réfrigérateur à l’avance : à température idéale pour la cuisson, vous pourrez la saisir à point ou la rôtir, accompagnée de son délicieux jus. De même, les fromages sortis de leur emballage présentent un meilleur fondant.

4. Avant de commencer à cuisiner, procédez à la « mise en place »

La mise en place consiste à sortir tous les ustensiles et à préparer les ingrédients dont vous aurez besoin à l’avance. Cette étape primordiale permettra, par la suite, d’être totalement concentré sur la cuisson et sur les parties délicates de la recette. Si vous préparez tout à l’avance, vous ne laisserez pas l’huile brûler, vous remuerez au bon moment ou éviterez que vos œufs en neige ne retombent par exemple. Vous devez donc éplucher, laver et découper vos ingrédients mais aussi préparer votre plan de travail avec les récipients et ustensiles nécessaires avant de commencer à cuisiner.

5. Conservez les condiments de base à portée de main

Faites-vous une réserve d’ingrédients de base pour agrémenter n’importe quel plat. Vous aurez besoin de différentes huiles, selon votre menu. Pensez aux herbes fines, aux fleurs comestibles et autres parfums pour surprendre vos invités. Vous pouvez préparer des glaçons de court-bouillon, de pistou, de tapenade ou de coulis pour transformer un plat familial en recette gastronomique.

6. Utilisez des herbes et des épices pour donner de la saveur à vos plats

Les herbes comme les épices apportent une touche d’exotisme à vos recettes traditionnelles. Vous voyagerez sans ajouter de calories supplémentaires. Le cumin envoûte les légumes, le curry donne une couleur indienne à votre poulet et la cannelle sublime la pomme, sans préparation compliquée.

7. N’oubliez pas non plus de saler

Le sel donne du relief aux différentes saveurs. Ce précieux allié culinaire s’utilise souvent juste avant la dégustation pour ne pas dessécher l’aliment. Il offre aussi des textures intéressantes.

8. Goûtez vos préparations à chaque étape et surveillez la cuisson

Suivre scrupuleusement les consignes d’une recette ne suffit pas : vous devez goûter à chaque étape. Cette habitude vous aidera à réussir un velouté, une consistance ou une cuisson. Vous pourrez alors ajuster l’assaisonnement. Mais, surtout, vous prendrez vos repères pour devenir un véritable cordon bleu. Comme la cuisine moléculaire l’atteste, un bon petit plat reste une affaire de précision.

9. Travaillez aussi bien le goût que la texture

Petit à petit, votre palais va s’affiner et votre cuisine s’enrichir. Vous aurez envie d’associer des textures agréables aux saveurs qui leurs conviennent le mieux. Un peu d’eau préserve l’aspect unique de chaque légume durant la cuisson. Attendez un instant avant de couper votre rôti de bœuf : une fois sorti du four, le jus se répartit dans toute la viande au lieu de couler.

10. Des touches d’acidité réveillent le goût

Introduire un jus de citron ou du vinaigre à votre préparation permet d’en relever le goût. Un magret de canard au miel est fade sans une touche d’acidité pour créer l’effet sucré/salé. L’agrume est également très précieuse pour aromatiser le poisson et le poulet, et cela peu importe la sauce.

11. Gardez la porte du four bien fermée

Ouvrir la porte du four régulièrement pour surveiller la cuisson d’un plat est l’une des erreurs les plus répandus en cuisine. Il faut savoir qu’en ouvrant la porte du four la température descend très rapidement, ce qui conduit à une cuisson inégale des aliments, en plus de rallonger considérablement les temps de cuisson.

C’est pour cela qu’il est recommandé de ne pas ouvrir le four, ou de ne le faire qu’une seule fois à la moitié du temps de cuisson. Utilisez plutôt l’éclairage de votre four, sans ouvrir la porte, pour avoir une idée précise de ce qui se passe à l’intérieur, et éviter les plats brulés.

12. Cultivez la curiosité et n’hésitez pas à expérimenter

Pour finir, gardez l’esprit ouvert, car la cuisine est aussi une histoire de créativité et d’expérimentations. N’hésitez pas à tester de nouvelles associations ou de nouveaux mariages, et à explorer des territoires inconnus en cuisinant des ingrédients que vous ne connaissiez pas auparavant. Tout cela contribuera à renforcer votre passion pour la cuisine et améliorera votre manière de cuisiner, pour votre plus grand plaisir et celui de vos proches.

Si vous êtes de passage sur cette page, nous vous invitons à partager avec nous vos conseils et astuces de cuisine. Laissez-nous un petit commentaire !

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.