Partager

10 conseils pour se protéger contre les cambriolages

Votre maison c’est votre refuge, votre abri, un lieu où vous devriez vous sentir totalement en sécurité. Malheureusement, de nos jours, le nombre de cambriolages explose. Il faut savoir qu’en France, il y’a un cambriolage toutes les 90 secondes. Il vaut donc mieux prendre les devants et se protéger, si l’on ne veut pas se retrouver parmi les victimes.

Vous trouverez sur cette page des conseils qui vous permettront d’éloigner les cambrioleurs et de vous prémunir contre cambriolages :

1. Ne pas attiser les convoitises

Certains gestes du quotidien, qui paraissent anodins, peuvent faire de vous une cible de choix pour les cambrioleurs et les voleurs. En voici quelques-uns auxquels il faut faire attention :

  • Ne laissez pas d’objets qui trainent, devant votre porte ou dans votre jardin, et qui peuvent susciter la convoitise des voleurs (scooter, vélo, équipement de sport…). Si vous possédez un garage, utilisez-le pour tout mettre à l’abri des regards et assurez-vous qu’il soit bien fermé.
  • L’emballage en carton de votre nouveau téléviseur grand écran, votre nouvel ordinateur portable ou tout autre équipement électronique que vous venez d’acheter, lorsqu’il est déposé à côté de la poubelle ou devant votre porte, est une invitation aux cambrioleurs. Pliez les emballages et disposez-les soigneusement à l’intérieure de votre poubelle de sorte qu’ils ne soient pas visibles.
  • Faites un tour en face de votre maison ou appartement et vérifiez que vos fenêtres ne laissent pas entrevoir des objets de valeur, ou des équipements électroniques, qui pourraient inciter les voleurs à s’introduire chez vous. S’il le faut, installez des stores, des rideaux, ou du film anti-regard sur les fenêtres.
  • Ne facilitez pas le travail des voleurs en laissant des outils, telle qu’une échelle, un marteau ou autres, qui peuvent être utilisés pour pénétrer chez vous.

2. Employer la dissuasion

De même qu’il est important de ne pas attiser les convoitises, il est essentiel de dissuader et décourager les éventuels cambrioleurs en repérage. Les voleurs sont opportunistes et ils cherchent des cibles faciles. Si vous prenez la peine de les dissuader, ils iront voir ailleurs. Voici quelques pistes pour décourager les voleurs :

  • Affichez clairement et bien en évidence un panneau (ou une étiquette) qui indique que vous disposez d’un système de surveillance ou d’un système de sécurité, et cela même si vous n’en possédez aucun.  Un panneau « Attention chien méchant » fera également l’affaire.
  • Si vous ne pouvez investir dans un vrai système de surveillance, vous pouvez acheter de fausses caméras qui coûtent moins cher. Toutefois, il faut faire attention à bien les placer, de manière à ce qu’elles ne soient ni trop visibles ni totalement dissimulées. Vous éviterez ainsi que les voleurs découvrent qu’elles sont factices.
  • Des projecteurs détecteurs de mouvement, qui s’allument dès que quelqu’un s’approche de votre propriété, ne coûtent pas trop cher et ne manqueront pas de semer le trouble chez les cambrioleurs. En plus de mettre le cambrioleur à découvert, les projecteurs vous alertent, ainsi que vos voisins, de toute présence.
  • Votre mur de clôture doit être suffisamment haut et difficile à escalader. Vous pouvez aussi considérez de mettre en place un grillage ou une herse anti-intrusion, pour envoyer le bon message.

3. S’assurer que tout est bien verrouillé

Cela parait évident, mais beaucoup de personnes ne le font pas, ou alors oublient souvent de le faire. De la porte d’entrée, à celle qui relie votre garage et votre maison, en passant par la porte-fenêtre du jardin ou du balcon, toutes les portes doivent être verrouillées et pas uniquement fermées. Même chose pour les fenêtres, peu importe la hauteur à laquelle se trouve la fenêtre. Verrouiller portes et fenêtres doit être un réflexe, que vous soyez à l’intérieur, dans le jardin, ou qu’une envie subite de sortir vous prend. Même si vous ne comptez pas vous absenter longtemps, ou que vous pensez rester à proximité de chez vous, prenez toujours le temps de tout fermer et de tout verrouiller.

4. Sécuriser les portes et les fenêtres

La majorité des cambriolages et des intrusions se font par une porte ou par une fenêtre. Une porte d’entrée fragile est une invitation aux cambrioleurs. Pour votre entrée, choisissez une porte robuste munie d’une serrure multipoints certifiée A2P, et vous devriez minimiser considérablement les risques d’effraction.

En dehors de votre porte d’entrée, il faut savoir que les portes coulissantes et les baies vitrées sont particulièrement ciblées par les voleurs, car elles sont faciles à fracturer. Il suffit de les faire sortir de leurs rails, de faire sauter la gâche avec un tournevis, ou bien de briser les vitres. Il est donc conseillé d’opter pour des portes coulissantes avec vitrage anti effraction et verrouillages de sécurité au niveau des gâches ainsi que des bandes (rails).

En ce qui concerne les fenêtres, vous pouvez avoir recours à des verrous sécurisés et du vitrage anti effraction, ou du film de sécurité à appliquer sur les vitres. Ajoutez des volets à caisson et les cambrioleurs ne s’y risqueront pas.

5. Garder une bonne visibilité

Une habitation sombre et mal éclairée facilite grandement le travail du cambrioleur. Il pourra faire le guet sans être remarqué, puis se glisser tranquillement à l’intérieur et ressortir, sachant qu’il y’a peu de chances qu’il soit vu. L’installation de projecteurs avec détecteur de mouvement permet de répondre de façon dissuasive à ce problème. Le cambrioleur est surpris par le projecteur qui se déclenche et qui attire votre attention, comme celle du voisinage, sur lui.

Et pour améliorer encore plus la sécurité, assurez-vous que votre jardin et votre extérieur n’offrent pas d’endroits qui puissent aider un cambrioleur à se cacher. Pensez à tailler vos arbustes et vos plantes qui, lorsqu’ils ne sont pas entretenus, réduisent votre champ de vision et projettent une ombre aidant les intrus à se dissimuler.

6. S’équiper d’un système de sécurité ou de surveillance (alarme ou caméras)

Bien-sûr l’idéal étant de disposer d’un système de sécurité ou de surveillance. Avec des détecteurs d’ouverture sur les portes et les fenêtres, des détecteurs de mouvement positionnés judicieusement dans plusieurs pièces, et un boitier transmetteur, vous serez certainement moins angoissé en quittant votre domicile. Dès qu’une intrusion est détectée, une sirène (alarme) se déclenche, et l’alerte est automatiquement transmise aux forces de l’ordre, pour qu’ils puissent intervenir le plus rapidement possible.

Ou alors vous pouvez opter pour un système de surveillance à base de caméras, qui vous permettront de garder un œil sur votre domicile peu importe l’endroit où vous vous trouvez, et qui peuvent aussi, grâce à des détecteurs de mouvement, se déclencher automatiquement pour enregistrer ce qui se passe en cas d’intrusion. Ce type de système est généralement commercialisé sous forme d’abonnement, avec une société de télésurveillance qui se charge du stockage des enregistrements et de prévenir les forces de l’ordre lorsque cela est nécessaire.

7. Prendre un chien de garde

Si vous aimez les animaux, alors vous pouvez allier l’utile à l’agréable et prendre un chien de garde. Certaines races sont toutefois à privilégier pour assurer votre sécurité et surveiller votre maison. Par ailleurs, l’éducation du chien, ainsi que les soins, devront être pris très au sérieux, si vous ne souhaitez pas avoir des problèmes d’obéissance. Ce qui peut s’avérer problématique surtout chez un chien de grande taille. Son agressivité doit être contrôlée et ne doit pas déborder sur votre vie ou celle de votre famille. C’est d’autant plus valable lorsqu’on a des enfants. Il faut donc bien peser le pour et le contre avant de vous engager dans cette démarche.

8. Se rapprocher de ses voisins

Avoir de bons rapports avec ses voisins s’avère très utile pour se protéger contre les cambriolages. Des voisins avec lesquels vous avez de bonnes relations sont plus motivés à prévenir la police en voyant quelqu’un de suspect rôder autour de chez vous. Par ailleurs, s’ils sont serviables et que vous savez que vous pouvez leur faire confiance, vous n’aurez qu’à les informer de vos absences pour qu’ils  gardent un œil sur votre maison ou appartement. Alors n’hésitez pas à aller vers vos voisins et à tisser des liens avec eux.

9. Bien préparer ses départs en vacances et ses absences

Les cambrioleurs n’aiment généralement pas la confrontation, ils préfèrent s’introduire chez vous durant votre absence. Pour éviter d’avoir une mauvaise surprise à votre retour, mieux vaut prendre quelques dispositions avant de vous absenter :

  • Au risque de se répéter, avant votre départ, il faut toujours vous assurer que toutes les portes et fenêtres soient bien fermées et verrouillées.
  • Si vous avez des voisins, et que vous êtes en bons termes avec eux, alors vous pouvez les informer de votre absence. Ils feront ainsi plus attention à ce qui se passe chez vous après votre départ. Et si vous leur faites confiance, c’est encore mieux, vous pouvez leur confier une clé qu’ils utiliseront pour relever votre courrier, et créer une activité qui masquera votre absence aux yeux des cambrioleurs.
  • Ne laissez pas votre courrier s’accumuler dans votre boite aux lettres, vous risquerait de signaler votre absence aux voleurs. Faites-le relever par une personne de confiance, ou bien faites-le suivre.
  • Prenez contact avec votre commissariat de police ou votre brigade de gendarmerie afin de signaler votre absence. Les forces de l’ordre pourront ainsi surveiller votre domicile dans le cadre de l’opération « tranquillité vacances ».
  • Pour ceux qui habitent dans un immeuble et qui ont un gardien, il est recommandé de le prévenir.
  • En dehors des personnes de confiance citées au-dessus, et pour des raisons évidentes, il est préférable de ne pas ébruiter l’information concernant votre absence ou votre départ en vacances. Soyez également prudent avec les informations que vous diffusez sur les réseaux sociaux, car les cambrioleurs les scrutent régulièrement.

10. En cas de cambriolage

Pour finir, et si malgré tous vos efforts de prévention vous êtes confronté à un cambriolage, suivez ces quelques conseils pour réagir convenablement :

  • Garder votre calme et ne paniquez pas.
  • Si le cambrioleur est encore sur place, n’allez surtout pas dans sa direction et n’essayez pas de le faire fuir ou de l’intimider.
  • Quittez votre domicile. Sinon, essayez de trouver un endroit sécurisé pour vous cacher.
  • Appelez la police et prenez soin de leur communiquer toutes les informations nécessaires pour qu’ils puissent intervenir rapidement.

Si vous voulez en savoir d’avantage sur la bonne façon de réagir en cas de cambriolage, vous pouvez consulter notre article traitant de ce sujet.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.