Partager

10 conseils pour arrêter d’être à découvert tous les mois

Cela fait si longtemps que vous n'avez pas connu une fin de mois "en positif" que vous en êtes venu à penser qu'il s'agit d'une légende ? Le 10 du mois, le solde de votre compte frôle déjà le zéro absolu ? Vous jonglez avec les chèques, en croisant les doigts pour ne pas finir interdit bancaire ? Stop ! Etre à découvert bancaire tous les mois n'est pas une fatalité. Voici nos dix conseils pour en finir avec cette situation qui, si elle vous faisait peut-être rire pendant vos années étudiantes, a aujourd'hui plutôt tendance à vous donner envie de pleurer !

1. Annulez votre autorisation de découvert

Cela peut paraître radical, mais c'est encore le meilleur moyen de régler le problème. Une autorisation de découvert plus importante n'est pas une bénédiction, mais une façon de vous enfoncer encore plus vite et de ne jamais pouvoir sortir la tête de l'eau ! Dans le même ordre d'idées, payez vos factures de suite ou optez pour le prélèvement automatique, ne jonglez pas avec les chèques en fin de mois, bref : évitez les frais bancaires de toutes sortes.

2. Réfléchissez à toutes les formes d'économie que vous pouvez faire

C'est une première étape essentielle, et qui mérite que vous preniez votre temps pour la réaliser. Passez en revue tous les postes de votre budget, en vous posant à chaque fois la question : comment pourrais-je dépenser moins ? Faire tourner votre machine à laver et votre lave-vaisselle en heures creuses, étendre la lessive au lieu d'utiliser le sèche-linge, optimiser les trajets automobiles en regroupant vos activités ou en co-voiturant, faire vos courses au "drive" pour ne pas céder aux tentations des magasins... La liste est longue, et vous pouvez aussi y ajouter des postes plus importants : avez-vous par exemple absolument besoin d'une aussi grosse voiture ? Ne pourriez-vous pas échanger votre maison avec d'autres personnes pour les vacances ?...etc.

3. Faites la chasse aux dépenses régulières inutiles

En tête de liste : les abonnements qui se renouvellent automatiquement ! Ce système fait que, par négligence, vous vous retrouvez au bout de quinze ans à toujours verser dix euros mensuels pour "Jeune et Fashion". Voyez aussi du côté des abonnements multimédia : faites jouer la concurrence ou au contraire la fidélité pour vos contrats portable, internet, télévision etc. Enfin, si vous faites des dons caritatifs par prélèvement, vous pouvez les suspendre ou les réduire le temps d'y voir plus clair.

4. Mettez en place un virement permanent vers un compte d'épargne

Deux avantages à cela : premièrement, vous disposerez d'un petit "bas de laine" en cas de coup dur, ou pour renflouer votre découvert avant qu'il ne passe la barre fatidique. Deuxièmement, si vous parvenez à cumuler ne serait-ce qu'un petit pécule, vous aurez la satisfaction de voir celui-ci s'augmenter d'intérêts à la fin de chaque année ! Je vous accorde que le taux desdits intérêts n'est pas à même de faire rêver les foules, mais disons que c'est une victoire psychologique !

5. Règle d'or : pas de shopping les jours de spleen !

Nous sommes nombreux et nombreuses à céder aux sirènes du marketing lorsque nous avons le moral en berne. Si vouloir se faire plaisir quand on a le blues est tout à fait normal, gare à la fièvre acheteuse qui risque de vous plonger dans le rouge et dans la déprime absolue !

Prenez également la bonne habitude de vous poser un minimum de questions avant de sortir la carte de crédit.

6. Faites-vous une cagnotte en liquide pour les achats "inutiles"...

... et diminuez-la un peu chaque mois si possible. Cela vous évitera de trop faire "chauffer" la carte bleue, et puis il est nettement plus facile de contrôler ce qu'on dépense en espèces sonnantes et trébuchantes. Encore mieux, utilisez des enveloppes et du liquide pour maîtriser totalement dépenses. Faites le test, vous verrez !

7. Apprenez à faire les choses vous-même

Que vous ayez un projet de potager, l'envie d'apprendre la couture ou de faire vous-même votre vidange, il existe nombre d'ateliers ou d'amis bienveillants pour vous aider. Et vous joindrez l'utile à l'agréable : faire des économies d'argent - et de temps - et découvrir un nouveau passe-temps. Qui sait, peut-être cela suscitera-t-il même une réelle passion !

8. Faites-vous rembourser les sommes prêtées

Même - et surtout - si vos débiteurs sont vos amis, rappelez-leur gentiment mais fermement que vous avez su leur tendre la main quand ils en avaient besoin. A présent, à eux de faire de même et vous rendre la pareille... Sachez aussi qu'une reconnaissance de dette n'a pas besoin d'être faite devant témoin pour être valable aux yeux de la loi. Un simple bout de papier signé, pour peu qu'il comporte la somme, la date et les noms complets, est tout à fait recevable par un tribunal. Espérons quand même que vous n'aurez pas à en arriver là...

9. Travaillez avec votre conjoint et votre famille

Rien n'est plus horripilant que d'économiser péniblement quelques deniers, pour voir votre femme revenir avec un chargement de sacs de vêtements qu’elle vient d’acheter sur un coup de tête, ou votre mari partir en virée avec ses collègues ! La volonté d'économie doit être un projet commun, si possible avec une "carotte" à la clé : un achat désiré depuis longtemps, un voyage en famille...

10. Faites-vous aider

Il n'y a pas de mal à cela ! Associations, Coach, conseillers en économie sociale et familiale (voire votre banquier s'il est honnête et si vous entretenez de bons rapports... d'accord, c'est un peu beaucoup demander...), vous pouvez trouver des personnes compétentes à même de comprendre votre problème et de vous aider à trouver des solutions adaptées. Car oui : c'est un réel problème, et non : vous n'êtes pas le ou la seule à y être confronté !

Alors, à quand une vie sans découvert pour vous ?

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.