Partager

Savoir faire la part des choses et prendre de bonnes décisions

Chaque jour, nous prenons un grand nombre de décisions et nous faisons une multitude de choix, parfois même sans nous en rendre compte. Si certaines décisions n’ont pas de grandes conséquences, d’autres peuvent radicalement changer le cours de notre existence.

Amour, relations, argent, carrière, famille, santé … nous faisons face à des décisions et des choix dans pratiquement tous les aspects de notre vie. C’est dire l’importance de savoir faire la part des choses, et de prendre de bonnes décisions.

Même si personne n’est à l’abri de l’erreur, il existe de bonnes pratiques et des astuces qui aident à  prendre de bonnes décisions, et réduisent les possibilités de se tromper.

Nous en avons rassemblé l’essentiel que nous vous invitons à parcourir ci-dessous :

1. Ne pas se précipiter

Le meilleur moyen de prendre une mauvaise décision, c’est de ne pas prendre le temps de réfléchir et de se précipiter dans son choix. Ce genre de prise de décision impulsive est souvent une source de regrets par la suite. Du moment que vous en avez la possibilité, accordez-vous du temps avant de prendre n’importe quelle décision plus ou moins importante. C’est d’autant plus valable si vous êtes stressé, ou sous le coup d’une intense émotion qui peut vous induire en erreur. En prenant votre temps, vous laisserez toute émotion se dissiper, vous serez plus calme, vous pourrez rassembler plus d’information (voir le point suivant), et vous y verrait plus clair pour prendre la bonne décision.

2. Rassembler le maximum d’informations

Une bonne décision ne se prend pas au hasard, elle se prend en se basant sur des informations qui la justifient et la valident. Observez, posez des questions, faites des recherches, lisez autant que possible, plus vous aurez d’informations et plus vos augmenterez vos chances de prendre de bonnes décisions. Et avec le temps, l’expérience accumulée vous permettra de prendre des décisions difficiles plus rapidement et plus facilement.

3. Se focaliser sur le plus important

Certains critères sont toujours plus importants que d’autres, lorsqu’on doit faire un choix. Vous pouvez dresser une liste de tous les critères qui entrent en jeu et les classer par ordre d’importance. Pour vous faciliter la tâche, vous pouvez aussi attribuer à chaque critère des points qui reflètent son importance pour vous. Une fois que vous saurez ce qui est le plus important à vos yeux, vous pourrez prendre votre décision sans trop d’hésitation.

4. Considérer toutes les conséquences possibles (avantages et inconvénients)

Evaluez chaque option selon le résultat qu’elle vous apportera. Pour cela, essayez de vous projeter et de considérer ce que seront les conséquences, aussi bien positives que négatives, pour chacune des possibilités qui s’offrent à vous. Dans ce type de démarche, il est essentiel de rassembler le maximum d’informations sur chaque situation possible, avant de prendre sa décision finale.

Par ailleurs, ne limitez pas votre vision sur le court terme. Est-ce que votre décision sera toujours aussi bonne dans une année, trois, voire cinq ans ?

5. Faire semblant de donner un conseil à un ami

Avez-vous remarqué combien il est plus facile de prendre des décisions et de trouver des solutions pour les autres, plutôt que pour soi-même ? L’explication réside dans le fait que lorsqu’on doit prendre une décision importante pour soi-même, on a plus de pression et on laisse les émotions nous submerger. Tandis que lorsqu’il s’agit d’aider un ami, on est plus détaché, et on est donc plus à l’aise, ce qui nous permet de prendre des décisions plus facilement.

Dans ce cas, pourquoi ne pas exploiter ce phénomène à votre avantage ! Quand vous avez une décision importante à prendre pour vous-même, faites semblant de donner un conseil à un ami. En prenant du recul, et en vous détachant de la situation, vous serez moins stressé, et votre décision s’en trouvera facilitée.

6. Rester fidèle à ses valeurs

Il y’a des décisions qui semblent faciles à prendre à première vue. Des choix qui sont clairement plus avantageux sur certains plans, au niveau des finances et de l’argent par exemple, mais qui peuvent toutefois nous amener à faire des choses contraires à la morale ou à nos convictions. Au final le gain réalisé se révèle insignifiant par rapport au mal causé à soi-même ou aux autres. Restez fidèle à vos valeurs et vos convictions en prenant vos décisions, si vous ne souhaitez pas qu’elles se retournent contre vous.

7. Envisager les alternatives

En général, on peut trouver plus d’une ou de deux solutions à un même problème. Existe-t-il des alternatives à la décision que vous devez prendre ? Un meilleur moyen de faire les choses ou un autre choix qui peut être plus avantageux ? Prenez le temps d’envisager plusieurs possibilités et différentes alternatives avant de vous jeter à l’eau.

8. Définir le pire

Parfois, nous nous faisons des films. Nous voyons du danger là où il n’y’en a pas, et la peur finit par prendre le contrôle de notre vie. Un bon moyen de dissiper cette peur, afin de pouvoir prendre vos décisions de façon lucide et rationnelle, c’est de vous demander quelle est la pire chose qui pourrait se produire et résulter de votre choix. Vous vous rendrez rapidement compte qu’il y’a en réalité peu de choses qui sont insurmontables dans la vie, et vous pourrez ainsi saisir de belles opportunités, qui aurait pu vous échapper à cause de votre sentiment de peur et d’insécurité.

9. Analyser ses choix et apprendre de ses erreurs

Personne n’est parfait, et personne n’a la science infuse non plus. Il est normal de se tromper et de prendre de mauvaises décisions, même en étant très prudent. Soyez indulgent avec vous-même, et voyez chaque erreur comme une occasion d’apprendre et de vous perfectionner, de devenir meilleur.

10. Mettre en application ses décisions

Pour finir, n’oubliez pas qu’une décision reste quelque chose d’abstrait, qui à moins d’être appliquée n’aura aucun impact, dans un sens ou dans l’autre, sur votre vie. Autrement dit, il ne suffit pas de prendre de bonnes décisions, il faut aussi les appliquer et les traduire en actions, si l’on veut en profiter pour améliorer sa vie.

C'est gratuit !

Nos conseils et astuces dans votre boite mail
Entrez votre adresse email :


Laisser un commentaire

Choisissez un pseudo :
Votre email :
Pour recevoir les réponses à votre commentaire.

Commentaires : 1

BIGEYES, lundi 22 février 2016
Analyse très interessante, ça laisse à reflechir surtout au moment indécis ou au moment envahi par la peur(on perd le contrôle de soi) En même temps toute décision n'est pas bonne mais c'est agréable de rester naturelle. L'intelligence c'est de s'adapter à toutes les situations nouvelles dans la sereinitée.